La renarde adoptée trouve dans un chien son meilleur ami

L’adoption de la renarde

Voici Juniper, une magnifique renarde roux qui a survécu à une mort certaine dans une usine de fourrure. Sa famille l’a sauvée il y a deux ans, quand elle était encore petite. Aujourd’hui, elle vit avec ses deux parents humains et est pratiquement un petit chien en fourrure orange.

Le comportement de la renarde

Elle est très amicale et semble toujours sourire sous sa moustache, tellement habituée aux humains qu’elle voyage tranquillement en voiture et se fait caresser par tout le monde. Elle joue toujours à l’intérieur de la maison et s’amuse à prendre et cacher des objets, surtout la nourriture qui se trouve dans le frigo.

La vie changé de la renarde

Maintenant, sa vie est en train de changer : avant elle passait tout son temps à la maison avec sa mère humaine, qui travaillait à la maison. Mais maintenant, son employeur lui a demandé de travailler au bureau, et la femme avait peur que Juniper se sente seule toute la journée enfermée à la maison.

Le nouvelle ami de la renarde

Alors elle et son mari ont décidé d’adopter Saimon, un chien d’abord détenu à la fourrière et lui aussi de deux ans. Les conjoints pensaient que Juniper avait besoin d’un ami à quatre pattes de sa taille pour passer ses journées. Et, étant donné la nature de la renarde, ils étaient sûrs qu’elle serait d’accord avec quiconque aurait été le nouveau membre de la famille.

L’amour inséparable de la renarde

Maintenant Juniper et Saimon sont inséparables : ils jouent ensemble, ils dorment ensemble et passent les journées en joie. Exactement ce que leurs parents adoptifs voulaient.

Texte italien traduit et adapté du site, merci à eux :

https://www.lastampa.it/2017/05/23/societa/la-volpe-trova-in-un-cane-il-suo-migliore-amico-PbIh4kUz27UX1CQSA8m2gO/pagina.html

La boutique des fans de renards : http://www.fans-de-renards.fr

Note : En France il est interdit d’adopté un renard sans autorisation, sous peine qu’on vous le prend…

Questions réponses sur le renard roux d’Europe

À quoi ressemble le renard roux ?
À

Les plus gros renards roux mesurent 82 / 90 cm de long, tandis que les plus petits renards roux mesurent jusqu’à 50 / 90 cm, en outre il existe une race qui mesure 40 / 70 cm de long. La queue mesure 35 cm de long. La couleur de la partie supérieure est orange et marron et la partie inférieure est blanche.

Où habite le renard roux ?

Le renard vit dans les bois, dans les montagnes, dans les prés et souvent dans les campagnes.
Il est répandu en Europe où il vit jusqu’à 2 800 mètres d’altitude. Souvent, lorsqu’il cherche de la nourriture, il se faufile dans les cours et les poulaillers des maisons voisines.

Que mange le renard roux ?

Le renard est un carnivore qui mange souvent des proies faibles comme : les poules et les petits animaux de la forêt. Il consomme également des déchets organiques, par exemple des pelures de banane, des graines que nous ne mangeons pas, etc.
Le bébé renard ne mange pas de viande immédiatement après la naissance mais boit le lait de sa mère. Le renard est, en fait, un mammifère.


Comment se reproduit le renard roux ?

Le renard roux se reproduit une fois par an.
En règle générale, 60 jours pour les portées de moins de 6 petits, bébés renards et 70 jours pour les portées de plus de 8 petits, bébés renards.


Quelles sont ses habitudes ?

Il existe de nombreuses légendes sur le renard et sa ruse proverbiale. En réalité, il semble que le renard ne soit pas vraiment un animal aussi intelligent.


Quels sont les ennemis du renard roux ?

Les ennemis du renard roux sont : les ours, les loups, les lynx, les aigles, les hommes et d’autres animaux plus grands qu’eux.

Texte italien traduit et adapté du site, merci à eux : https://it.wikibooks.org/wiki/Wikijunior_Gli_animali_del_bosco/La_volpe

La boutique des fans de renards : http://www.fans-de-renards.fr

Tous sur les renards roux

Le renard en bref

  1. Tout comme un chat, la queue d’un renard aide à leur donner l’équilibre quand ils courent, sautent et bondissent.
  2. Tous les renards roux ne sont pas roux ; leurs manteaux peuvent également être bruns, noirs et argentés.
  3. Seuls les renards reproducteurs dorment dans des tanières, le reste du temps ils dorment dans l’ouverture ou sous un buisson ou un arbre avec leur queue enroulée autour d’eux pour la chaleur.
  4. Les renards roux sont des animaux solitaires ; contrairement aux loups, ils ne forment pas de bandes.
  5. Les renards roux ont plus de 28 types différents de vocalisations et les renards individuels ont été décrits comme ayant des voix différentes.
  6. Ils peuvent entendre des proies, comme une souris, sous terre à 150 mètres.
  7. Ils peuvent courir à des vitesses de pointe d’environ 48 km/h.

La description du renard

Les renards roux sont de petits mammifères semblables à des chiens qui sont connus pour être ingénieux, rusé et très intelligent. Ils ont un visage pointu et un corps construit pour être rapide et agile. Leur pelage est à poil long et pousse dans différentes nuances de roux ainsi que de brun, de noir et d’argent. Les renards adultes pèsent entre 3,6 et 5,8 kg et mesurent de 90 à 112 cm de longueur. Environ un tiers de la longueur d’un renard provient de leur queue. Les renards roux ont une excellente vue, un bon odorat et une bonne ouïe, qu’ils utilisent pour les aider à chasser. Les renards sont des animaux solitaires, sauf pendant la saison de reproduction, vivant dans des zones qu’ils définissent avec des marques parfumées. Pour communiquer, ils utilisent plus de 28 différents types de vocalisations ainsi que des expressions du visage et du corps. Leurs avertissements ont été qualifiés d’aboiement tranchant. Leur belle queue touffue aide à leur donner l’équilibre, les garder au chaud en hiver, et est utilisé comme un signal pour communiquer avec d’autres renards.

L’habitat du renard

Le renard roux vit en Europe, en Asie et en Amérique du Nord. Au Canada, ils sont l’un des mammifères les plus répandus dans toutes les provinces et tous les territoires. Ils aiment de nombreux types d’habitats, y compris les forêts, les prairies, les montagnes et les déserts. Les renards roux établissent des aires de répartition de 5 à 12 km autour de leur tanière. Les jeunes renards voyageront loin à la recherche de nouveaux territoires ; ils ont été retracés jusqu’à 250 km de leur lieu de naissance. Les couples de renards roux se séparent pendant l’hiver, mais à la fin de l’hiver et au début du printemps, ils se rassemblent pour se reproduire. Dans une zone, un renard mâle adulte vivra avec une ou deux femelles adultes et tout jeune qu’ils ont eu. Les familles individuelles ont des tanières creusées du sol, dans des grottes, des troncs creux, des broussailles denses ou sous des granges et des structures. Les repaires d’autres animaux, comme les lapins, sont souvent repris et le même repaire est parfois utilisé par de nombreuses générations de renards.

L’écologie du renard

Les renards roux ont mauvaise réputation en tant que voleurs de poulets, mais leur menace pour le bétail est faible par rapport aux nombreuses façons dont ils sont utiles aux agriculteurs. En chassant les insectes, les petits rongeurs et les lapins, les renards aident à protéger les fermes contre les parasites qui peuvent causer des dommages si leurs populations deviennent trop grandes. Les renards jouent également un rôle important dans l’écosystème en mangeant et en dispersant les graines d’une variété d’aliments comme les baies.

Le régime du renard

Les renards roux sont omnivores ; ils mangent les mammifères des alentours (souris, écureuils et lapins) ainsi que les insectes, les fruits, les charognes, les œufs d’oiseaux et même les poissons. Les renards sont d’excellents chasseurs ; ils utiliseront leur odorat et leur vue ainsi que leur vitesse et leur agilité incroyables pour attraper leurs proies. Ils peuvent entendre le bruit d’un petit mammifère qui creuse sous terre à environ 150 mètres de distance. Lors de la chasse, les renards se coucheront immobiles en attendant d’entendre l’animal, comme une souris. Une fois qu’ils auront localisé l’endroit, le renard sautera dans les airs et descendra au-dessus de sa proie, clouant son prochain dîner au sol. Les renards roux mangent entre 0,5 et 1 kg de nourriture par jour, ils recueillent parfois plus de nourriture qu’ils peuvent manger et stockent les extras dans des cachettes.

La reproduction du renard

Les renards roux sont habituellement monogames, ce qui signifie qu’ils choisissent un partenaire pour avoir des renardeaux avec. Les renards se reproduisent entre la fin décembre et la mi-mars, après quoi ils chercheront une tanière. Entre mars et mai, les bébés renards naîtront dans des portées de 1 à 12. Les bébés renards sont aveugles à la naissance, ils ouvrent les yeux dès la deuxième semaine et sont sevrés du lait de leur mère et sur d’autres aliments après un mois. La mère et le père s’occupent des renardeaux et chassent tour à tour pour la famille. Pendant deux mois, les bébés renards mangent dans la tanière, leurs parents leur apportent des proies afin qu’ils puissent en apprendre l’odeur et comment chasser. Lorsque les renardeaux sont capables de se nourrir, habituellement à l’âge de 5 à 7 mois, ils quittent la tanière et partent de leur propre chef. De l’automne à mars les renards se coucheront dans les broussailles et s’ils sont capables de trouver un territoire au printemps les jeunes renards peuvent commencer leur propre famille.

L’état de conservation du renard

La plus grande menace pour les renards est humaine, dans le passé leurs populations ont été mises en danger par la chasse excessive. Les renards étaient ciblés par les chasseurs pour leur fourrure et parce qu’ils étaient considérés comme des parasites. Aujourd’hui, la plupart des gens réalisent maintenant que les renards sont très utiles, ils régulent les populations de rongeurs et d’insectes et sont incroyablement beaux à observer dans la nature. Les loups, les coyotes et les lynx chassent également le renard ; les renardeaux sont les plus vulnérables à ces prédateurs sauvages. Aujourd’hui, les populations de renards roux sont stables et elles ont même élargi leur aire de répartition. Ces populations plus importantes les ont rapprochés des humains, ce qui pourrait les exposer à un plus grand risque de conflit pour des terres et des aliments rares. Grâce à la conservation des habitats et à la sensibilisation du public au rôle important que jouent les renards dans leur écosystème, nous pouvons faire en sorte que ces animaux extraordinaires continuent d’avoir un foyer.

Texte anglais traduit et adapté du site, merci à eux : https://www.earthrangers.com/wildwire/finn-the-red-fox/

La boutique des fans de renards : http://www.fans-de-renards.fr

Que mangent les renards ? Et plus de faits sur les renards

Que nous vivions à la campagne ou dans une ville animée, la plupart d’entre nous avons vu un renard au cours de notre vie. Mais que savez-vous de l’un des animaux les plus emblématiques du Royaume-Uni ?

Environ 258 000 renards adultes vivent au Royaume-Uni. La plupart d’entre eux vivent dans des régions rurales (y compris les forêts, les terres agricoles et les milieux humides), mais cela ne signifie pas que vous verrez un renard lors de votre prochaine promenade à travers la campagne. Les renards des régions rurales sont très timides et, malheureusement, ont diminué de 34 % depuis 1995. Vous êtes plus susceptible de voir un renard urbain trotter dans la rue ou farfouillant sous votre cabane !

Que mangent les renards ?

Les renards ont l’un des régimes les plus diversifiés du monde animal. Ils sont des chasseurs experts, ils attrapent des lapins, des rongeurs, des oiseaux, des grenouilles et des vers de terre ainsi que des charognards. Cependant, les renards ne sont pas carnivores ; ce sont en fait des omnivores qui mangent aussi des baies et des fruits. Les renards urbains ramassent aussi de la nourriture dans les poubelles et attrapent souvent des pigeons et des rats.

Les bébés du renards entrent dans le monde sourds, aveugles et dépendants du lait de leur mère, un peu comme les chiots domestiques. Les bébés renards commencent à manger de la nourriture solide vers l’âge de quatre semaines et sont généralement complètement sevrés à l’âge de 12 semaines.

Comment puis-je nourrir des renards dans mon jardin ?

Il y a une certaine controverse autour de nourrir les renards dans votre jardin, mais si vous les nourrissez de la bonne façon, ils peuvent apporter une énorme quantité de joie à votre famille.

À éviter :

  1. Essayer de dompter, toucher ou nourrir à la main les renards, en particulier dans les zones urbaines. En tant qu’animaux sauvages, ils devraient être respectés et dissuadés de devenir trop audacieux. Beaucoup de gens ont peur des renards des villes parce qu’ils confondent leur comportement inquisiteur avec une agression.
  2. Mettre en place des quantités excessives de nourriture qui pourraient encourager les renards à devenir trop confiants.
  3. En leur offrant quelque chose qu’ils peuvent manger sur place, ils les découragent de déterrer les jardins des voisins ! Il n’y a aucune garantie qu’ils seront aussi heureux de les voir que vous.
  4. Laisser de la nourriture non consommée qui pourrait attirer des visiteurs indésirables comme des rats.

La majeure partie de l’alimentation d’un renard est composée de protéines de viande, de sorte que les meilleures choses pour nourrir vos renards locaux sont de la viande crue ou cuits, ou de la nourriture pour chien en conserve. Ils aiment aussi les arachides, les fruits et le fromage.

Les renards peuvent être nourris toute l’année, mais doivent suivre une routine d’alimentation définie. Cela les encourage à retourner dans votre jardin à un certain moment pour attendre leur repas, ce qui décourage les rats.

Où vivent les renards ?

Bien que les renards des campagnes soient en déclin et que vous soyez plus susceptible de voir un renard dans un environnement urbain, la majorité de la population de renards des UK vit à la campagne.

Les renards sont de fantastiques creuseurs et vivent sous terre dans des terriers excavés appelés « tanières ». Cependant, les renards sont également capables de vivre au-dessus du sol, surtout s’ils peuvent trouver un endroit abrité.

Quel bruit fait un renard ?

Les renards peuvent faire environ 28 sons différents. Malgré cela, ils sont principalement un animal silencieux ; appelant en grande partie pendant la saison de reproduction hivernale. Vous êtes le plus susceptible d’entendre l’un des deux bruits distinctifs de renard : l’appel d’aboiement du renard et le cri glacial de la renarde, femelle du renard.

L’aboiement d’un renard est un « a-woo ! » fort qui ressemble beaucoup à un chien domestique. Ils utilisent cet appel de contact pour communiquer avec des amis et des rivaux.

Les renardes, d’autre part, sonnent plus comme des humains qui crient ! Leur « woooo ! » se lève et s’élance à travers le paysage, disant aux renards mâles qu’elles sont prêtes à se reproduire.

Si vous avez la chance de croiser une famille de renards de la campagne ou si vous avez des renards dans votre jardin, vous entendrez peut-être les renardeaux faire un bruit ludique de « ack-ack-ack-ack » alors qu’ils luttent les uns contre les autres.

À quoi ressemblent les marques et les excréments de renard ?

Les meilleurs endroits pour trouver des empreintes de pattes de renard sont dans la boue ou la neige, dans les bois, les zones humides et la campagne plus large. Comme les chiens, les renards ont un coussin central entouré de quatre coussinets pour les orteils. Ces empreintes peuvent être clairement visibles dans le sol, avec des marques de griffes. Cependant, les empreintes de pattes de renard sont généralement plus étroites que les empreintes de chien. Elles sont également plus petit, presque en forme de tampon central de diamant, avec des marques d’orteil qui s’assoient plus haut.

D’une certaine façon, les empreintes de pattes de renard ressemblent aussi aux empreintes de chat. Puisque les chats peuvent rétracter leurs griffes, cependant, vous ne verrez pas de marques de griffes dans les empreintes de chat.

Les crottes de renard sont beaucoup plus faciles à distinguer que les crottes de chien. Les excréments de renard sont généralement foncés, longs et ondulés, et effilés aux extrémités, tandis que les excréments de chien peuvent être beaucoup plus gros et plus désordonné. Les fientes de renard ont également tendance à contenir les restes de leurs repas : poils d’animaux non digérés, os écrasés et même pépins de fruits. Ils aiment les utiliser pour marquer leur territoire, de sorte que vous êtes susceptible de les voir au grand jour. Gardez les yeux ouverts autour de touffes proéminentes d’herbe, de pierres et de rondins, et dans les zones urbaines, au milieu de votre pelouse !

Texte anglais traduit et adapté du site, merci à eux : https://www.woodlandtrust.org.uk/blog/2017/06/what-do-foxes-eat/

La boutique des fans de renards : http://www.fans-de-renards.fr

Le renard blanc / Vulpes lagopus

Aussi appelé renard polaire, renard bleu, renard arctique, renard du grand nord, renard isatis ou isatis

(Article par le National Geographic)

Un renard polaire photographié au Great Bend Brit Spaugh Zoo au Kansas

Photographie de Joel Sartore, pour le projet Photo Ark du National Geographic

Les caractéristiques du renard polaire

Nom commun : renard polaire

Nom scientifique : vulpes lagopus

Type : mammifères

Régime alimentaire : omnivore

Terminologie de groupe : rôdeur

Durée de vie moyenne dans la nature : 3 à 6 ans

Taille : tête et corps : 46 à 66 cm ; queue : jusqu’à 33 cm

Poids : 2.95 à 7,71 kg

Taille par rapport à un homme de 1,80 m :

Statut de la liste rouge de l’UICN : Préoccupation mineure

Tendance actuelle de la population : Stable

À propos du renard polaire, renard blanc

Le renard polaire est un animal incroyablement résistant qui peut survivre à des températures arctiques glaciales aussi basses que –50°C dans les terres sans arbres où il s’installe. Ses pâtes poilues, ses oreilles courtes et son museau court sont des adaptations essentielles au climat glacial. Les renards polaires vivent dans des terriers, et quand il y un blizzard qui arrive ils peuvent creuser un tunnel dans la neige pour créer un abri.

Adaptations dans l’Arctique

Les renards polaires ont de beaux manteaux blancs (parfois gris-bleu) qui agissent comme camouflage hivernal très efficace. Les teintes naturelles permettent à l’animal de se fondre dans la neige et la glace omniprésentes de la toundra. Lorsque les saisons changent, la fourrure du renard change également, adoptant une apparence brune ou grise qui ressemble aux rochers et aux plantes de la toundra estivale.

Ces couleurs aident les renards à chasser efficacement les rongeurs, les oiseaux, et même les poissons. Mais en hiver, les proies peuvent être rares sur le terrain. À ce moment-là, les renards de l’Arctique suivront le principal prédateur de la région, l’ours polaire, pour manger les restes de ses restes. Les renards mangeront aussi des légumes lorsqu’ils seront disponibles.

La queue d’un renard blanc est épaisse, comme celle d’un chat, favorisant son équilibre, mais pour un renard polaire, la queue est particulièrement utile comme couverture chaude par temps froid.

Les renards polaires femelles donnent naissance chaque printemps à une grande portée de 14 petits ou bébés renardeaux.

Est-ce que tu savais ?

  1. Les renards polaires volent les œufs d’oie des neiges de leur nid.
  2. La plupart des renards polaires deviennent blancs en hiver, mais certains ont une fourrure bleu brunâtre.
  3. En été, les renards de l’Arctique changent leurs manteaux d’hiver en fourrure brune et crème.
  4. Un complexe de terriers de renards polaires peut s’étendre sur plus de 152m² et avoir 100 entrées.
  5. Les renards polaires ont un nez vif qui peut détecter les loups marins à plus d’un kilomètre.
  6. Les renards polaires ont de petites oreilles, des museaux courts et une fourrure épaisse pour minimiser la perte de chaleur.
  7. En hiver, les renards de l’Arctique s’étendent sur d’immenses régions à la recherche de rongeurs ou de carcasses de mammifères.

À voir sur les animaux de l’Arctique dont le renard polaire, renard blanc

Un photographe capture une faune arctique époustouflante.

Partez pour un voyage dans le nord glacé avec le photographe animalier Vincent Munier. Mettant en lumière des renards blancs, des loups, des lièvres, des hiboux et même un ours polaire, cette vidéo montre la beauté de l’Arctique.

Pour finir quelques photos de renards blancs

Photographie d’Andro Loria, Your Shot

Texte anglais traduit et adapté du site, merci à eux : https://www.nationalgeographic.com/animals/mammals/a/arctic-fox/

La boutique des fans de renards : http://www.fans-de-renards.fr

10 faits fascinants sur les renards

Découvrez ces 10 faits intéressants sur les renards, qui est animal merveilleux qui mérite plus de respect :

1. Les renards font partie de la famille des canidés. La femelle du renard est appelé « renarde », un renard mâle est appelé « renard » tout simplement et les petits ou bébés du renard sont appelés « renardeau ».

2. Les renards sont le seul type de canidé capable de rétracter leurs griffes comme le font les chats. Les renards ont également des pupilles verticales qui ressemblent plus à celles des chats que les pupilles arrondies que d’autres canidés ont.

3. Il existe de nombreuses races différentes de renards, et ce sont les espèces les plus répandues de canidé sauvage dans le monde. Les renards vivent un peu partout – dans la campagne, les villes, les forêts, les montagnes et les prairies. Les renards polaires vivent dans des climats froids au nord, et les renards fennec vivent dans le désert nord-africain.

4. Lorsque les renardeaux naissent, ils sont incapables de voir, d’entendre ou de marcher, et leur mère la renarde doit prendre bien soin d’eux. Quand les petits sont jeunes, leur père le renard chasse et rapporte de la nourriture à la famille.

5. Malheureusement, certaines personnes cruelles continuent de chasser le renard et l’appellent ridiculement « sport ». En 2004, une loi a été promulguée en Angleterre et au Pays de Galles pour interdire la chasse au renard avec un chien, une activité dans laquelle les chasseurs chevaucheraient des chevaux à la suite d’un certain nombre de chiens qui poursuivraient le renard épuisé avant de déchiqueter l’animal. Toutefois, les chasseurs peuvent encore chasser et tuer le renard par d’autres moyens. La chasse au renard avec des chiens est encore légale dans de nombreux autres endroits, comme l’Irlande, l’Amérique du Nord et l’Australie.

6. Les renards mangent à peu près n’importe quoi, y compris les baies, les vers, les araignées et les petits animaux comme les souris et les oiseaux. S’ils vivent en ville, ils mangent des ordures que les gens oublient. S’ils ont de la nourriture supplémentaire, ils la cachent dans un petit trou et la mangent plus tard lorsqu’ils ont faim.

7. Les renards ont une belle fourrure et, par conséquent, l’industrie de la fourrure sans cœur élève à la fois des renards en captivité et des renards piégés à l’état sauvage. 95 % des peaux de l’industrie de la fourrure proviennent d’animaux vivant en captivité dans des fermes à fourrure. Dans ces fermes, les animaux sont gardés dans de petites cages et ne peuvent pas faire plus de quelques pas en arrière. Parce que les éleveurs de fourrures se soucient seulement de préserver la qualité de la fourrure, ils utilisent des méthodes d’abattage telles que l’électrocution anale qui maintiennent la fourrure intacte, mais entraînent des souffrances extrêmes pour les animaux.

8. Les renards gris qui vivent en Amérique du Nord sont le seul type de canidé qui peut grimper aux arbres !

9. La maison d’un renard s’appelle une « tanière ». Il peut s’agir d’un trou dans le sol ou ailleurs, comme sous une remise de jardin. Les chasseurs essaient souvent d’effrayer les renards de leur tanière en envoyant des chiens pour que le chasseur puisse ensuite abattre les renards. Parfois, les renards restent dans la tanière et sont blessés ou tués par les chiens.

10. Les renards font preuve d’une grande bienveillance, d’adaptabilité et d’intelligence lorsqu’ils élèvent leurs petits. Le « Daily Mail » rapportait en mai 2009 qu’un bébé renard avait été pris dans un piège pendant deux semaines avant d’être secouru par la RSPCA. Il n’a pas pu s’échapper et a été grièvement blessé. Il a survécu seulement parce que sa mère lui a apporté de la nourriture pendant qu’il était piégé.

Texte anglais traduit et adapté du site, merci à eux :

https://www.peta.org.uk/blog/10-fascinating-facts-about-foxes-with-photos/

La boutique des fans de renards : http://www.fans-de-renards.fr