Faits sur le renard argenté : animaux d’Amérique du Nord

Bien qu’ils soient exactement les mêmes espèces que le renard roux, ces renards particuliers sont distincts par leur fourrure argentée et noire.

Malgré leurs différences de nom, les renards argentés sont tout simplement des renards roux aux couleurs différentes de leurs manteaux.

Description physique du renard argenté

Bien qu’il soit un fait que peu de gens sont au courant, le renard argenté est en fait exactement la même espèce que le renard roux, Vulpes Vulpes. Il tire son nom de sa coloration de fourrure, qui va de l’argent gras à presque complètement noir. Comme les renards roux, les yeux des renards argentés prennent aussi une couleur jaune doré à mesure qu’ils mûrissent. Le poids et la longueur de ces renards peuvent varier considérablement selon leur emplacement géographique respectif. En moyenne, à l’âge adulte, ils pèsent de 5 à 7 kilogrammes, et leur longueur de la tête à la queue peut atteindre jusqu’à 1 mètre de long. Le renard argenté fait partie de la famille des canidé, ce qui en fait un proche parent des chiens et des loups.

Alimentation du renard argenté

Bien qu’il soit sous l’ordre : carnivore, cela peut être trompeur en termes de leurs habitudes alimentaires. En fait, les renards sont omnivores, c’est-à-dire qu’ils mangent à la fois de la viande (y compris des carcasses fraîches et du carrion) et des aliments végétaux. Leur alimentation se compose principalement de rongeurs, lapins, insectes, oiseaux, baies, et d’autres plantes, selon l’emplacement. Quand ils ont une abondance de nourriture, ils vont stocker leur nourriture dans des caches et les garder pour les temps plus difficiles. Les habitudes alimentaires des renards et la souplesse de leur régime alimentaire expliquent en partie le succès des renards dans différentes régions du monde. Les renards peuvent avoir des problèmes avec les humains lorsqu’ils se croisent, car les renards n’ont aucune difficulté à se frayer un chemin à travers les clôtures pour atteindre le bétail. En milieu urbain, on peut les voir fouiller dans les poubelles ou même manger des aliments pour animaux de compagnie qui ont été laissés à l’extérieur.

Habitat et répartition du renard argenté

Le renard argenté, avec le renard roux, sont membres des espèces les plus dispersées de l’ordre : carnivore dans le monde. Leur diaspora traverse l’Amérique du Nord, l’Europe, l’Asie et même l’Australie. Les renards se sont révélés très polyvalents, ont trouvé des moyens de survivre dans tous les types d’environnement et sont même considérés comme des ravageurs dans certaines parties du monde. Une partie de l’expansion de leur territoire est due aux introductions humaines, ce qui leur a permis de participer à des chasses au renard dans de nouvelles régions. Une autre raison est due à l’extermination de leurs concurrents prédateurs. Bien qu’ils soient considérés comme une espèce de « moindre préoccupation » par la Liste rouge de l’UICN, ils souffrent de pertes d’habitat et d’exploitation par l’élevage de la fourrure et le commerce de la fourrure. Ce dernier est surtout destiné aux renards argentés, dont les peaux sont très prisées pour leur coloration unique.

Comportement du renard argenté

Les renards argentés sont pour la plupart des animaux solitaires, et sont semi-territoriaux. Dans leurs territoires revendiqués se trouvent leurs tanières et leurs caches alimentaires. Contrairement à leurs autres parents canins, les renards ne peuvent pas produire des aboyements et des hurlements comme le font les chiens et les loups. Au lieu de cela, ils peuvent produire un large éventail de sons uniques, y compris un cri d’avertissement aigu, des « cris » et des Snuffles, bien que leur bruit le plus distinct soit un « gekker », et cela ressemble à un rire. Les renards gekker quand ils sont excités ou nerveux, de sorte qu’ils peuvent gekker pendant le jeu ou quand ils défendent leur territoire contre les intrus. Pendant l’hiver, les renards utilisent leur queue comme couverture pour se garder au chaud.

Reproduction du renard argenté

En raison de leur vaste étendue géographique, la saison d’accouplement du renard argenté varie considérablement. Les renards peuvent s’accoupler avec plusieurs mâles, mais à la fin, elle formera une paire monogame avec un seul choix ultime. Ils ne se reproduisent qu’une fois par an, et leur période de gestation dure un peu moins de 2 mois. Le nombre de renardeaux peut varier considérablement, mais la moyenne est de 5 renardeaux par portée. Les renardeaux n’ouvrent les yeux que deux semaines après leur naissance, et il leur faudra jusqu’à cinq semaines pour quitter leur tanière. L’unité familiale restera unie jusqu’à l’automne, et lorsque les renardeaux arriveront à maturité à 10 mois, ils partiront pour trouver leur propre territoire.

Texte anglais traduit et adapté du site, merci à eux : https://www.worldatlas.com/articles/silver-fox-facts-animals-of-north-america.html

La boutique des fans de renards : http://www.fans-de-renards.fr

2 réflexions sur « Faits sur le renard argenté : animaux d’Amérique du Nord »

  1. Chaque être vivant à le droit de vivre l’Homme se doit de le respecter et d’aider à sa survie et non de le détruire ce qui est malheureusement notre grande spécialité. Chacun a sa place

    1. Vous avez raison Grosso, il y a des Hommes qui détruisent les autres êtres vivants que ce soit conscient ou non, mais il y a aussi des Homme qui comme vous le dite aide à la survie d’êtres vivants.

      Grâce à vous nous allons contribuer à la suivie des renards :-).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *