Le renard pâle

Aussi appelé vulpes pallida

(Article par le Animal Diversity Web)

L’aire géographique du renard pâle

Le renard pâle se trouve du Sénégal au Soudan du Nord et en Somalie (Grzimeck 1990).

Régions biogéographiques : éthiopie (natif)

L’habitat du renard pâle

Le renard pâle creuse de vastes tanières en terre. Les terriers sont grands, avec des tunnels s’étendant sur 10-15 mètres et s’ouvrant dans de petites chambres bordées de matière végétale sèche (Walker, 1991; Dorst et Dandelot, 1970).

Bios terrestres : désert ou dune, savane ou prairies et forêt de broussailles

La description physique du renard pâle

Le renard pâle a un corps allongé et bas, des pattes relativement courtes et un museau étroit. Ses oreilles sont longues et arrondies à l’extrémité. Sa queue est touffue et est au moins la moitié aussi longue que son corps, et souvent entièrement aussi longue. L’extrémité de sa queue est noire. La partie supérieure de son corps est de couleur pâle et sablonneuse, et le dessous est blanc chamois. La pupille de son œil semble généralement elliptique en forte lumière. L’œil du renard est entouré d’un anneau foncé (Walker, 1991; Rosevear, 1974).

Autres caractéristiques physiques : symétrie bilatérale et endothermique

Poids moyen : 1,5 à 3,6 kg

Le développement et la reproduction du renard pâle

Aucune information n’est disponible sur le système de reproduction de cette espèce.

Il y a 51-53 jours dans la période de gestation du renard pâle. Trois à six jeunes sont nés par naissance ; chaque renardeau pèse 1,7-3,8 onces, ou 50-100 grammes. La période de sevrage dure de six à huit semaines. La durée de vie du renard pâle ne dépasse pas 10 ans (Grzimeck, 1990).

Principales caractéristiques de reproduction : gonochorique / gonochoristique / dioïque (sexes séparés) et sexuelle

Intervalle du nombre de descendants : 3 à 6

Nombre moyen de descendants : 4

Période de gestation de l’intervalle : 51 à 53 jours

Gamme âge de sevrage : 42 à 56 jours

Investissement parental : altriciel

La durée de la vie / la longévité du renard pâle

Durée de vie moyenne à l’état sauvage : 10 ans

Le comportement du renard pâle

Le renard pâle est surtout nocturne. Il n’a pas d’ennemis connus. Il est grégaire et vit habituellement en meute avec trois adultes (une femme et deux hommes) (Walker, 1991).

Comportements clés : nocturne, motile et social

La communication et la perception du renard pâle

Canaux de perception : tactile et chimique

L’habitude alimentaire du renard pâle

Le renard pâle se nourrit de rongeurs, de petits animaux, de petits reptiles, d’oiseaux, d’œufs, de matières végétales (melons sauvages) et d’insectes (Dorst et Dandelot, 1970; Grzimeck, 1990; Walker, 1990).

Alimentation primaire : omnivore

Alimentation à base de viande : oiseaux, mammifères, reptiles, œufs et insectes

Importance économique du renard pâle pour les humains : positive

En tant que prédateur, le renard pâle joue un rôle important dans l’équilibre du système écologique et de la chaîne alimentaire.

État de conservation du renard pâle

On en sait peu sur l’espèce. UICN — « insuffisamment connue ».

Liste rouge de l’UICN : données insuffisantes

CITES : aucun statut spécial

Autres commentaires

Il y a dix espèces de Vulpes. Certaines espèces ont une odeur « foxy » provenant principalement d’une glande située sur la surface dorsale de la queue, non loin de la base (Walker, 1991).

Le renard pâle peut être confondu avec le renard Fennec, et il est décoloré du renard famélique par sa queue noire (Dorst et Dandelot, 1970).

Le crâne du renard pâle et celui du renard famélique sont semblables, sauf que les bulles du renard pâle sont légèrement plus grandes et les nasaux sont sensiblement plus longs (Rosevear, 1974).

Contributeurs

Cheryl Darden (auteure), University of Michigan-Ann Arbor.

Texte anglais traduit et adapté du site, merci à eux : https://animaldiversity.org/accounts/Vulpes_pallida/

La boutique des fans de renards : http://www.fans-de-renards.fr