Qu’est-ce que l’hybride des renards ?

L’hybridation des renards est le résultat de l’accouplement entre un renard polaire (Vulpes lagopus), généralement la femelle, avec un renard roux (Vulpes vulpes), généralement le mâle. Les hybrides sont généralement créés par l’insémination artificielle aux fermes de fourrure, le premier cas rapporté connu étant de 1929. Les renards roux masculins sont d’habitude utilisés pour inséminer des renardes polaires, comme les polaires polaires ont de significativement plus grands détritus que les renards roux, qui, à son tour, sont plus rentables pour des fermiers de fourrure. Il y a eu des rapports d’hybride les renardeaux de renard arrivant dans la nature, mais de tels accouplements (polaire x roux) ne sont pas une chose fréquente comme les deux espèces sont des ennemis naturels dans la nature, avec des renards roux tuant souvent et mangeant des renardeaux de renard polaire aussi bien que rivalisant avec eux pour la nourriture et le territoire. L’hybride des renards peut entrer dans plusieurs mutations colorées différentes, selon la coloration des parents roux et polaires. L’hybride des renards est tout à fait rare dans le commerce favori exotique. Ils sont nés stériles, signifiant qu’ils ne peuvent pas se reproduire. Il est dit qu’ils sont agressifs par la nature, mais depuis seulement une poignée d’individus a été connue pour avoir l’hybride des renards comme des animaux de compagnie, tout qui étaient élevés et manipulés d’un très jeune âge, cette réclamation doit encore être validé. Leurs vocalisations sont semblables à ceux de renards roux. Quand heureux, ils font un roucoulement doux et quand effrayé ou renverser, ils font le son de gekkering familier qui est spécifique aux renards roux.

Il y a une documentation exposant que des hybrides entre les renards gris (Urocyon cinereoargenteus) et les renards roux (Vulpes vulpes) créé par l’insémination artificielle une fois ont existé en captivité, il y a des décennies, mais aucune image ou ont détaillé des informations quant à ces « hybrides » pourrait être trouvé, donc il n’est pas sûr s’ils ont vraiment existé ou s’ils étaient juste la partie de quelqu’un qui la imaginé. Il y a peu d’informations sur hybrides de renard gris / renard roux ici ?


Cette page montrera seulement les mutations de couleur d’hybride des renards qui ont été documentés, par l’un ou l’autre : images ou textes. Il peut y avoir d’autres mutations d’hybride des renards comme les combinaisons peuvent être infinies, considérant combien de couleurs existent chez les renards roux et les renards polaires, mais s’il y a d’autres, il n’y a eu aucune documentation sur n’importe lequel d’entre eux. Gardez à l’esprit que si vous voulez qu’un hybride soit d’or ou rouge, vous devez utiliser un renard polaire blanc et jamais un renard polaire bleu, comme le gène polaire, contrairement au gène bleu, permet à la couleur rouge de s’exprimer sur la fourrure du renard.

Le renard de l’île dorée, le renard d’or de feu

Les renards de l’île dorée sont des hybrides issus de l’élevage d’un renard argenté standard avec un renard polaire blanc. Cet hybride a été créé pour la première fois en 1941, bien qu’il y ait eu des comptes rendus antérieurs de leur présence naturelle dans la nature, en Islande. Concernant les renardeaux en été, leur coloration ressemble fortement à celle des renardeaux de renards polaires blancs ou à des hybrides bleu givré. Cependant, à l’arrivée de l’hiver, ils s’éclaircissent, devenant lentement dorés ou rouges, selon le type de renard argenté utilisé. Leur museau, leurs jambes et leur queue sont gris, complétés par quelques points gris que la plupart des personnes gardent sur le bas du dos. Les poils de garde sur le ventre sont blancs, tandis que leurs oreilles sont noires ou grises. Leur nez est noir et leurs yeux, bruns ou jaunes. En élevant n’importe quel type de renard doré à un renard polaire blanc, on obtiendra le même hybride, la première apparition de leur changement de couleur étant la seule différence.

Le renard de la lumière du Nord

Les renards de la lumière du Nord sont des hybrides résultant de la combinaison d’un renard argenté de l’Alaska et d’un renard polaire blanc. Ces hybrides ressemblent fortement aux renardeaux polaires des renardeaux polaires, lorsqu’ils sont des renardeaux eux-mêmes et lorsqu’ils sont dans leur manteau d’été. Leur manteau d’hiver est gris clair, les extrémités plus foncées (museau, oreilles et jambes gris foncé ou noir). Les côtés de leur corps et de leur arrière est d’or pâle. Ces hybrides ont un nez noir et généralement, les yeux bruns ou jaunes. Les renards de la lumière du Nord ressemblent fortement aux renards ombrées de l’île dorée.

Le renard de l’île dorée d’Alaska, renard doré de feu de l’Alaska

Également connu sous le nom de renard doré de feu de l’Alaska, cet hybride est créé par la combinaison d’un renard argenté standard avec un renard polaire blanc présentant le gène bleu de l’Alaska sous forme hétérozygote ou homozygote. Le résultat est un renard abritant la même coloration qu’un renard de l’île dorée commun avec, pour seule différence, des tons plus foncés de gris sur les jambes, le dos, le visage et la queue, ce qui le rend ressemblant à la mutation de renard roux croisé.

Le renard abricot, le renard palomino givré

Le renard abricot, également connu sous le nom de renard palomino givré, est un hybride encore assez rare créé en combinant les gènes d’un renard palomino / champagne avec un renard polaire perlé (qui est lui-même une combinaison de renard polaire et de renard polaire perlé). Le résultat est un renard frappant, extrêmement pâle de couleur crème avec des tons pêche, dorés sur son dos – une influence du gène du renard polaire. Ses yeux sont exclusivement bleus ou roses tandis que son nez, toujours rose.

Le renard bleu givré, le renard argenté bleu, le renard indigo

Le renard bleu givré, aussi connu sous le nom de renard argenté bleu ou renard indigo, est créé par l’accouplement d’un renard argenté à un renard polaire bleu. Prenez n’importe quel type de renard d’or ou de renard croisé à un polaire bleu produira la même coloration. L’hybride résultant de cet accouplement ressemble beaucoup à un renard argenté (Vulpes Vulpes). Il a les jambes plus courtes, les oreilles plus rondes, le museau plus grand et la texture de la fourrure de l’arctique, mais est plus grand en taille, a la longue queue à pointe blanche du renard roux et la coloration d’un renard argenté. Certains individus ont une teinte grise, ressemblant à un renard polaire bleu extrêmement foncé. Leur nez est noir et leurs yeux, brun ou jaune.

Le renard givré, le renard argenté bleu pâle, le renard pâle indigo

Le renard givré est le résultat de la combinaison d’un type Bourgogne de renard roux ou de tout type de renard perlé avec un renard polaire bleu. Les hybrides qui en résultent sont considérés comme des renards argentés bleus pâles (indigo) et auront l’air ainsi, aussi, moins le fait qu’ils auront une nuance légèrement plus claire, causée par le gène de dilution du renard de Bourgogne ou perlé dont ils ont été créés. Leurs yeux sont bruns, jaunes ou verts et leur nez, gris ou noir.

Le renard ambré givré, renard perlé givré, renard givré pastel

Contrairement à ce que son nom peut laisser croire, le renard ambré givré, aussi connu sous le nom de renard perlé givré ou de renard givré pastel, résulte de la combinaison du renard roux pastel polonais et du mutant polaire brun perlé; il n’a aucun rapport avec le véritable renard ambré. Les renards ambré givré naissent en brun massif ; un brun riche et vibrant ressemblant au renard cinnamon, qui se transforme plus tard, à mesure que le renard mûrit, en un brun gris foncé ressemblant fortement à celui du renard pastel d’où il vient. Ils ont le type de manteau du renard polaire et certaines des caractéristiques physiques du polaire, combinés avec la taille et la queue du renard roux. Leurs yeux sont exclusivement bleus, jumelés à un nez brun, rougeâtre ou gris.

Le renard argenté platine bleu

L’hybride de renard argenté platine bleu est le résultat direct de la combinaison d’un renard roux de la mutation de la couleur platine et d’un renard polaire bleu commun. Les renards argentés platines bleus ont l’apparence générale d’un renard platine commun (Vulpes Vulpes) avec le visage, la texture du poil et les pieds du renard polaire, mais la queue et la taille du renard roux. En raison du facteur platine, le gris est dilué, ce qui le rend considérablement pâle, surtout que le renard mûrit et commence à faire pousser ses poils de garde. Le renard argenté platine bleu a un nez noir. Ses yeux peuvent être bruns, jaunes ou verts.

Le renard arctique de l’île dorée, renard marbré doré

Le renard arctique de l’île dorée, aussi connu sous le nom de renard marbré doré, est le résultat direct de la combinaison d’un renard argenté marbré standard ou d’un renard roux marbré (lueur du soleil) avec un renard polaire blanc. L’hybride de renard qui en résultera ressemblera fortement à la mutation de couleur renard marbré rouge que l’on retrouve chez les espèces de renard roux. Les seules différences sont la texture de la fourrure, qui est celle d’un renard polaire, le museau plus court et plus grand d’un renard polaire et certains autres traits physiques qui ressembleront étroitement à ceux des renards polaires. Les yeux des renards marbré doré sont soit bruns ou jaunes et leur nez, noir.

Le renard platine givré colicott

Le renard platine givré colicott est le résultat direct de la combinaison d’un rare colicott à marque blanche ou du renard platine colicott avec un renard polaire blanc. Les hybrides qui en résultent varient en couleurs. Certains (à gauche dans l’image) sont brun foncé / gris et ressemblent aux renardeaux de renard polaire blanc. Ces renardeaux ressembleront à un renard polaire bleu, mais plutôt que d’avoir une fourrure blanche à pointe grise comme un renard arctique bleu, les leurs seront brunes. Les autres renardeaux (à droite) ressemblent au renard colicott à marque blanche, cependant, beaucoup plus léger. Certains deviennent très pâles tandis que d’autres restent plus foncés, gardant même des marques gris foncé ou marron sur leurs pieds. Ces renardeaux grandiront pour ressembler à un renard platine pâle de Bourgogne, à une exception près : seule la pointe de leur fourrure sera brune ; en dessous, tout sera blanc (comme un chat fumé). Leurs yeux sont généralement jaunes, verts ou bruns et leur nez, noir, brun rougeâtre ou brun.

Le renard d’or saphir, renard croisé saphir, renard croisé bleu

Le renard d’or saphir, aussi connu sous le nom de renard croisé saphir (selon la quantité de rouge qu’il y a en proportion du bleu) résulte de la combinaison de tout type de renard roux perlé (y compris la croisé perlé) avec un renard polaire blanc. Leur coloration ressemble à celle du renard de l’île dorée (hybride) mais dans des tons bleus beaucoup plus clairs, car le gène perlé dilue le rouge, ce qui en fait un jaune crémeux et éclaircit ce qui ressemblerait habituellement à l’argenté, le rendant bleu pâle ou gris. La queue et le visage des renards d’or saphir sont généralement gris pâle / bleu. Leurs yeux peuvent être bruns, gris ou jaune et leur nez, gris ou noir.

Le renard givré palo

Le renard givré palo est un hybride mutant créé par la combinaison du renard palomino finlandais (qui possède les gènes colicott et pastel polonais) et du renard polaire perlé. Le renard givré palo est un mutant brun très pâle ressemblant au renard ambré, mais il est généralement beaucoup plus clair et a une teinte grise à sa fourrure, ainsi que l’aspect perlé vu sur les polaires. Ses yeux sont bleus et son nez, brun ou gris.

Hybride entre le renard argenté et le renard polaire bleu étoile

Cet hybride est le résultat du jumelage d’un renard polaire bleu étoile avec n’importe quel type de renard argenté. On dit qu’ils grandissent habituellement pour ressembler fortement aux renards bleu givré ombré d’un extrême ombrage.

Le renard bleu givré ombré, renard argenté ombré

Les renards bleus givrés ombrés, aussi connus sous le nom de renards argentés ombrés, sont le résultat direct de la combinaison de tout type de renard argenté avec un renard polaire ombré. En raison de l’influence des gènes du renard polaire ombré, ils peuvent avoir des yeux bleus, des yeux bruns, des yeux jaunes, des yeux partiellement colorés et même biyeux, tandis que leur nez peut être noir, rose ou partiellement rose, qui ne peut être vu sur les renards platine bleu étoile (renard platine + renard polaire bleu), montrant qu’ils ne sont pas les mêmes malgré leur ressemblance aiguë. Selon le type d’ombre et de renard argenté utilisé, le gris de leur fourrure peut passer de pâle moyen à extrêmement pâle.

Le renard bleu givré d’ombre foncé, le renard argenté d’ombre foncé

Les renards bleus givrés d’ombre foncé, aussi appelés renards argenté d’ombre foncé, sont le résultat direct de la combinaison d’un renard à marque blanche (visage blanc) et d’un renard polaire bleu. Selon le type de renard argenté, ils peuvent varier de gris foncé à gris pâle moyen, jumelé avec le modèle distinct du point blanc V. Vulpes. Leurs yeux sont généralement bruns ou jaunes et leur nez, noir.

Hybride entre le renard à marque blanche et le renard polaire

En combinant un renard à marque blanche (visage blanc) avec un renard polaire blanc, les renards ressembleront fortement aux renard roux à marque blanche ; leur museau, leurs pattes et leur poitrine seront blancs, tandis que le reste de leur fourrure, sera sombre comme les renardeaux, se transformera en un rouge foncé comme ils mûrissent. Leurs yeux sont jaunes ou bruns et leur nez, noir.

Le renard platine ombré, renard platine givré bleu

Le renard platine ombré, aussi connu sous le nom de renard platine givré bleu, est le résultat direct de la combinaison entre un renard roux de la mutation de la couleur platine (ou tout autre type de platine observé chez les renards roux) et un renard polaire ombré. L’hybride résultant de cette croix ressemble fortement au renard bleu givré (Vulpes Vulpes) avec son manteau gris extrêmement pâle. Il a le visage, les oreilles arrondies, les jambes plus courtes et la texture de fourrure du renard polaire, mais avec la plus grande taille et plus, plus souple, à pointe blanche queue du renard roux. Les renards platine ombré naissent parfois blancs et développent leur coloration à mesure qu’ils mûrissent. Leur nez peut être rose, noir ou noir avec des points roses et leurs yeux, marron, jaune, gris ou vert.

Le renard roux ombré

Le renard roux ombre est un renard hybride résultant de la combinaison directe d’un renard argenté platine ou d’un renard croisé platine avec un renard polaire blanc. Les renards roux ombrés ressemblent fortement aux renards roux platine (Vulpes Vulpes) dans leur motif de coloration. Ils ont certaines caractéristiques physiques du renard polaire, comme la texture de leur fourrure, leur museau et leurs jambes, et d’autres du renard roux, comme leur queue et leur taille. Ils ont généralement des yeux bruns ou jaunes, mais peuvent être vus ayant une hétérochromie ou des yeux partiellement colorés. Leur nez peut être noir, rose ou noir avec des taches roses.

Le renard marbré arctique bleu

Les renards marbré arctique bleu sont le résultat direct du croisement d’un renard argenté marbré ou d’un renard marbré rouge (éclat de soleil) avec un renard polaire bleu commun. Ils ressemblent fortement aux renards argenté marbré (Vulpes Vulpes), mais ils ont certains traits physiques du renard polaire, tels que la forme du museau, la texture de la fourrure et la forme du visage, entre autres. Comme tous les types de renards hybrides, ils ont tendance à être plus grands que les renards polaires, étant plus proche ou identique en taille avec les renards roux. Les renards marbré arctique bleu peuvent avoir des yeux bruns ou jaunes jumelés à un nez noir.

Le renard marbré ombré, le renard marbré platine ombré

Le renard marbré ombré hybride est le résultat direct du croisement d’un renard argenté marbré ou d’un renard marbré rouge (éclat du soleil) avec un renard polaire ombré. Certaines renardeaux naissent blancs, leurs marques apparaissant peu après la naissance, alors qu’elles sont encore jeunes. Ils ont généralement des marques autour des oreilles, des yeux et sur le front. Leurs yeux peuvent être bruns, jaunes, bi-oculaires, bleus ou partiellement colorés et leur nez, noir, rose ou noir avec des taches roses.

Le renard saphir givré, le renard saphir de l’aube

Le renard saphir givré est un hybride résultant de la combinaison d’un renard polaire saphir suédois ou renard polaire saphir d’Oppdal avec n’importe quel type de renard roux, bien que généralement les mutations perlées sont favorisées dans ce croisement. Les premiers de ce type ont été produits en Finlande en 1984 à partir d’un renard roux et d’un renard polaire saphir suédois. Il ressemble fortement au renard saphir (Vulpes Vulpes) mais la texture de sa fourrure est celle du renard polaire, avec la forme du visage et certaines autres caractéristiques physiques. La coloration de leur fourrure est également légèrement plus foncée que celle d’un renard roux saphir commun, bien que beaucoup plus bleue que celle des mutations polaires saphirs. Comme tous les autres hybrides, ils ont la queue à pointe blanche et la taille du renard roux. Il est plus faciles à produire que le vrai renard roux saphir, ils ont longtemps remplacé ce dernier dans l’industrie de la fourrure. Leur nez peut être noir ou gris et leurs yeux, bruns, jaunes, verts, bleus ou gris.

Le renard de la lumière de Faon

Le renard à la lumière de Faon est un renard hybride très intéressant qui, en termes de couleur, ressemble fortement au renard véloce et au renard corsac, deux espèces auxquelles il n’est même pas apparenté ! Cet hybride rare a été créé accidentellement en 1983 en croisant un renard à la lueur de Faon (Vulpes Vulpes) à un renard polaire blanc (Vulpes lagopus). Des hybrides de couleurs similaires peuvent être créés en croisant un renard colicott ou tout type de feu et neige lueur incluse, avec un polaire blanc. Son ventre, sa poitrine et ses côtés sont d’une couleur or / crème extrêmement pâle qui se marie bien avec le reste de la coloration du renard ; un gris très pâle, parfois marqué par le beige sur le bas du dos. Il a la taille et la forme des pieds, la forme du visage et la texture de la fourrure du renard polaire, mais la plus grande taille et moelleux, à la pointe blanche de la queue du renard roux). Ses yeux peuvent être bruns, jaunes, gris ou verts et son nez, noir ou gris.

Le renard ombré de l’île dorée

Le renard ombré de l’île dorée est un hybride issu de la reproduction de toute variante du renard argenté (sauf l’argenté de l’Alaska, qui se traduirait par un renard ombré de la lumière du Nord) avec une renard polaire ombré. Le renard qui en résulte a la coloration d’un renard hybride de l’île dorée (voir la première image sur cette page pour référence sur le renard de l’île dorée) mais avec des motifs blancs, très grands similaires à ceux des renards roux platine (pieds blancs, ventre blanc, poitrine blanche, museau blanc, éclat blanc sur le visage). Leur coloration est également diluée et encore allégée en raison du gène platine, ce qui les rend presque blancs sur leurs côtés. Leurs yeux sont généralement bruns, jaunes ou aux deux yeux et leur nez, noir ou noir avec des taches roses.

Le renard de la lumière du Nord bleu givré

Le renard de la lumière du nord bleu givré est le résultat direct de la combinaison d’un renard roux ou d’un renard argenté de l’Alaska exprimant le gène de bleu givré avec un renard polaire blanc. L’hybride résultant de cette combinaison ressemble fortement au renard de la lumière du Nord, bien que sa coloration soit plus gris bleuté.

Le renard croisé bleu platine, le renard d’or platine saphir, le renard croisé platine saphir

Le renard croisé bleu platine résulte de la combinaison de tout renard roux (Vulpes Vulpes) du gène perlé et platine avec un renard polaire blanc saphir (ou un renard polaire saphir porteur du gène blanc). Ce renard hybride a la coloration générale du renard hybride saphir doré (voir le post précédent pour référence), mais avec le motif blanc du renard roux platine (pieds blancs, museau blanc, feu blanc sur le front et ventre blanc). Ils ont une queue blanche comme tous les renards hybrides, et leurs yeux sont bruns ou jaunes, avec un nez noir. Leur coloration est plus diluée que celle du renard saphir doré due au gène platine, apparaissant donc encore plus léger que ce dernier.

Le renard ambré givré ombré

Le renard ambré givré ombré est le résultat de la combinaison d’un renard pastel polonais avec un renard polaire ombré porteur du gène perlé. Le mutant qui en résulte est un renard très pâle, presque blanc, au dos et à la queue brun pâle. Ses yeux sont généralement dorés, bruns ou verts et son nez, noir.

Le renard glacé de l’île dorée

Cet hybride est le résultat d’un renard givré d’or x renard polaire blanc croisé, résultant en un renard qui, en termes de couleur, est entre le renard de l’île dorée et le renard d’or saphir.

Le renard platine polaire, renard polaire platine

Le renard platine polaire, aussi connu sous le nom de renard polaire platine, est le résultat direct de la combinaison d’un renard platine (ou de tout autre type platine) avec un renard polaire blanc, la mutation naturelle du renard polaire. Les renards platines polaires sont complètement blancs à l’exception d’une rayure noire allant de leurs épaules vers l’arrière et s’arrêtant juste avant le début de la queue. Les rayures dans le dos peuvent être gris moyen ou gris clair, aussi. Leurs yeux sont bruns ou jaunes et leur nez, noir. Les hybrides platines polaires ne sont pas couramment créés, car leur fourrure n’est pas considérée comme précieuse dans l’industrie de la fourrure.

Le renard de la lumière de Faon ombré

Le renard de la lumière de Faon ombré est identique, couleur-sage, au renard de la lumière de Faon et est créé en combinant l’un des types de renard roux utilisés pour le renard à la lumière de Faon, avec un renard polaire blanc exprimant le gène de l’ombré ou avec un renard polaire ombré réel. En raison du facteur d’ombre, le renard de la lumière de Faon ombré ne sera que légèrement plus pâle que le renard à la lumière de Faon ombré, mais vu que la lumière de Faon est déjà très pâle pour commencer, la différence n’est pas que perceptible.

Le renard de la lumière du Nord ombré

Le renard de la lumière du Nord ombré est le résultat de la combinaison d’un renard argenté de l’Alaska et d’un renard polaire ombré. Cet hybride a la coloration générale du renard de la lumière du Nord (voir deuxième renard hybride illustré sur cette page pour référence), combinée à de très grandes marques blanches sur son corps (pieds blancs, museau blanc, éclat blanc sur le front et ventre blanc) donnée par le gène du renard polaire ombré, ce qui fait que le renard de la lumière du Nord ombré semble principalement blanc. Ses yeux peuvent être bruns, jaunes ou bi-oculaires et son nez, noir ou noir avec des taches roses.

Texte anglais traduit et adapté du site, merci à eux : https://livingwithfoxes.weebly.com/hybrid-fox-color-mutations.html

La boutique des fans de renards : http://www.fans-de-renards.fr

Plus de 15 mutations de couleur du renard polaire (Vulpes lagopus) dans la nature et en captivité

Les renards polaires peuvent provenir d’une douzaine de mutations de couleurs différentes, toutes créées par l’homme, à l’exception des variations albinos, polaires et noires.

Le renard polaire blanc

(dd)

Le renard polaire blanc est la mutation la plus courante chez les renards polaires, car il s’agit de l’une des deux mutations naturelles des renards polaires. Les renards polaires sont d’un blanc pur tout au long de l’hiver et d’un brun clair à brun foncé avec des côtés beiges ou jaunes pendant l’été. Leurs yeux sont bruns ou jaunes, et leur nez est noir. Les renardeaux polaires sont noires à la naissance : ils s’éclaircissent en vieillissant, brunissent avec des côtés beiges ou jaunâtres et finalement, lorsque l’hiver approche, elles sont complètement blanches.

Le renard polaire noir

(DD)

Les renards polaires noirs sont présents naturellement dans la nature, bien qu’ils soient loin d’être aussi communs que les renards polaires blancs. Ils sont nés noirs et tout au long de l’été, ils sont noirs ou gris très foncé, presque noirs. Parfois, en raison du soleil décolorant leur fourrure, ils peuvent apparaître brun foncé, mais leur couleur authentique est gris foncé ou noir. Pendant l’hiver, leur pelage moelleux garde la même couleur gris foncé ou noire. Leurs yeux sont généralement bruns ou jaunes et leur nez, noir.

Le renard polaire bleu

(gg)

Les renards polaires bleus sont une mutation très courante du renard polaire. Ils ont été créés en croisant des renards bleus norvégiens, connus pour la qualité supérieure de leur fourrure, avec des renards bleus de l’Alaska, qui étaient très grands. Ils naissent noirs et s’éclaircissent avec l’âge, très lentement cependant. Pendant l’été, les renards polaires bleus perdent leur manteau d’hiver et apparaissent tous noirs ou gris extrêmement foncé, identiques à la coloration qu’ils avaient comme renardeaux, tandis qu’en hiver, ils développent un pelage duveteux qui peut varier entre gris extrêmement clair, qui donne souvent un aspect bleuté, à un gris plus foncé. Leurs yeux sont généralement bruns mais peuvent être jaunes et leur nez est noir.

Le renard polaire bleu étoile

(SJs)

Les renards polaires bleus étoiles, sont une mutation de la couleur du renard polaire qui est un allèle de l’ombre. Leurs yeux sont généralement bruns ou jaunes, mais peuvent être bleus, biyeux (un bleu, un brun ou un jaune) ou partiellement colorés (la moitié du bleu des yeux, l’autre moitié, brun ou jaune) et leur nez, généralement noir, bien qu’il puisse être rose ou noir avec des taches roses. Leurs pieds, leur ventre et leur museau sont blancs. Tout comme les renards de platine, ils ont une flamme blanche sur le front qui se connecte à leur museau blanc. Le reste de leur coloration est gris clair, ressemblant à la couleur du renard polaire bleu. Concernant les renardeaux, les zones grises de leur fourrure sont gris foncé ou noir. Leur manteau d’hiver est gris plus foncé ou noir dans les zones où ils sont gris ; les marques blanches restent blanches. Les accouplements entre Bleu étoile et bleu étoile, Bleu étoile et platine d’Haugen ou Bleu étoile et Jotun doivent être évités en raison du facteur létal.

Le renard polaire platine d’Haugen

(ShS or ShSh) 

Le renard polaire platine d’Haugen est une mutation de la couleur du renard polaire qui est un allèle de l’ombre du renard polaire. La couleur dominante sur leur fourrure est bleu moyen, le bleu sur les renards polaires bleus communs. Ils, cependant, ont un feu blanc allant de leur museau à la pointe de leur front et peut-être un menton blanc et la gorge ainsi. Les renards polaires platine d’Haugen sont nés gris foncé ou noir (sauf pour les zones blanches, qui sont blanches). Leur manteau d’été est le même que leur renardeau : gris foncé ou noir avec les zones blanches restantes blanches. Selon la documentation et les images disponibles de ces renards, il semblerait que leur nez soit toujours noir et leurs yeux, de couleurs plus foncées comme le brun ou parfois le jaune. Les accouplements entre Platine d’Haugen et Platine d’Haugen, Bleu étoile et Platine d’Haugen ou Jotun et Platine d’Haugen doivent être évités en raison du facteur létal.

Le renard polaire de la toundra

Le renard polaire de la toundra est une mutation de la couleur du renard polaire développé en Russie. Ils sont comme un type très sombre de renard polaire bleu. Tout comme les renards polaires bleus, seule la pointe de leurs cheveux est bleu foncé, le reste des cheveux est bleu pâle (contrairement aux renards polaires noirs, présents naturellement, qui sont, du haut des cheveux jusqu’à la peau, entièrement de couleur foncée). Les renards polaires de la toundra peuvent, comme les renards bleus, avoir des taches blanches de fourrure sur leur poitrine, leur ventre ou leurs pieds. Leurs yeux sont généralement bruns et leur nez, noir, d’après la documentation et les images disponibles.

Le renard polaire de Laponie, renard polaireperléde Laponie, renard polaire perlé botnia

(Ll)

Les renards polaires de Laponie, aussi connus sous le nom de renards polaires perlés botnia ou renards polaires perlés de Laponie, sont une mutation du renard polaire qui ressemble fortement aux renards polaires ombrés en hiver, mais dans une teinte plus foncée et avec des orteils blancs et un feu blanc étroit partant de leur museau et se terminant au sommet de leur tête. Ils sont extrêmement gris pâle, à un point tel que les individus les plus clairs de cette couleur semblent presque blancs. Ils semblent avoir une teinte beaucoup plus bleue que les renards polaires bleus. D’après les images disponibles, leurs yeux semblent bruns et leur nez, noir. Les renards polaires ombrés de Laponie sont identiques en coloration, et certains se demandent s’ils sont ou non de la même coloration. Je vais les mettre ici comme étant le même.

Le renard polaire sognilibles ombré

(TT)

Le renard polaire sognilibles ombré est une rare mutation de couleur du renard polaire tout blanc. Les renardeaux sont blancs et restent de cette couleur une année, que ce soit en hiver ou en été. Leurs yeux, d’après la documentation et les images disponibles de cette mutation, semblent toujours bleus et leur nez, rose vif. On dit que ces renards ont des yeux plus petits et des museaux plus longs et plus étroits que toute autre mutation du renard polaire. Contrairement aux renards polaires ombrés, un homozygote de renards polaires sognilibles ombrés ne cause pas 25 % de mortalité embryonnaire.

Le renard polaire sognilibles de Laponie

(LlTt)

Le renard polaire sognilibles de Laponie ressemble fortement au renard bleu étoile, une mutation de couleur du renard polaire. Les renards polaires sognilibles de Laponie ont des motifs irréguliers dans les marques blanches sur leur corps. Leur coloration est celle du renard polaire de Laponie (perlé botnia), qui est un bleu clair. D’après la documentation et les photos disponibles de ces renards, ils peuvent avoir les yeux bruns, les yeux bleus, être biyeux (un œil bleu, un œil brun) ou avoir un œil mi-bleu, mi-brun. Leur nez peut être noir, rose ou noir avec des taches roses.

Le renard polaire sognilibles

(Tt)

Les renards polaires imbriqués sont une mutation du renard polaire qui ressemble fortement aux renards polaires argentés communs des renard roux. Ils sont, sur la base de la documentation et des images disponibles d’eux, gris foncé (bleu) avec des marques blanches sur leurs pieds, ventre, poitrine, gorge, museau et bien sûr, avec un feu blanc allant de leur museau, au sommet de leur tête. Ces renards nez soit noir, rose ou noir avec des taches roses. Leurs yeux peuvent être bruns, bleus, biyeux (un bleu, un brun) ou mi-bleus, mi-bruns. Leur manteau d’été garde les marques blanches, mais la zone grise de leur fourrure devient noire. Contrairement aux renards Jotun ou aux renards ombrés, l’élevage d’un Sognilibles avec un Sognilibles n’est pas mortel pour 25 % des embryons.

Le renard polaire saphir suédois

(ff)

Le renard polaire saphir suédois est une mutation de couleur récessive du renard polaire né en bleu foncé. Le renard s’éclaircit à mesure qu’il atteint sa maturité, pour finalement développer sa couleur finale : une coloration solide, uniforme, bleu moyen. La coloration bleue de ces renards est très différente de celle du bleu des renards polaires bleus ; ici, ce n’est pas seulement la pointe des cheveux qui est bleue ; les cheveux entiers sont bleus, donnant au renard une couleur très solide et uniforme. Le bleu sur ces renards ressemble vraiment plus à la couleur bleue que le bleu sur les renards polaires bleus, qui est plus gris. Ils peuvent parfois avoir des taches blanches sur les orteils ou un feu blanc étroit sur leur visage.

Le renard polaire saphir finlandais

Les renards polaires saphirs finlandais sont une mutation récessive de la couleur du renard polaire. En tant que jeunes renardeaux (illustrées ici), ils ressemblent à des renards perlés extrêmement pâles ou à des renards à la lueur de Faon de l’espèce renard roux. Ils sont gris clair avec des yeux jaunes, bruns ou verts et un nez gris. À l’âge adulte, d’après la documentation disponible sur cette coloration, ils ont une apparence semblable à celle des renards polaires saphirs suédois. Ils sont, cependant, un peu plus pâles que la mutation mentionnée précédemment et ils gardent un nez gris, contrairement aux renards polaires saphirs suédois, dont le nez peut également être noir. On a déterminé que les renards polaires saphirs finlandais étaient une mutation distincte après avoir été croisés avec le renard polaire saphir suédois.

Le renard polaire saphir

(ddff)

Les renards polaires saphirs sont une mutation rare du renard polaire. Ils sont extrêmement difficiles à produire ; il peut falloir jusqu’à 3 générations d’élevage sélectif pour obtenir cette couleur et même alors, seulement une minorité des renardeaux dans la litière sera saphir. Les renards polaires saphirs ressemblent, en été aux renardeaux et aux renards polaires communs… à une exception ! Plutôt que d’être brunes avec les côtés et le ventre beiges ou jaunes, elles sont bleu grisâtre (saphir) avec les côtés et le ventre de couleur claire. Quand ils naissent, ils sont complètement bleus. En hiver, le gène polaire domine la coloration de leur pelage et, tout comme les renards polaires, ils deviennent complètement blancs. En été, ils redeviennent saphirs avec des faces de couleur claire. Leurs yeux semblent bruns, verts ou jaunes et leur nez, gris ou noir.

Le renard polaire saphir d’Oppdal, renard polaire saphir norvégien

(fofo)

Le renard polaire saphir d’Oppdal, également connu sous le nom de saphir norvégien, ressemble fortement au renard polaire bleu pâle commun en apparence, mais les deux sont des mutations de couleur distinctes avec différents gènes impliqués. Les renards saphirs d’Oppdal ont, selon la documentation et les images disponibles de cette mutation de couleur spécifique, des yeux bruns ou jaunes au nez noir. Leurs extrémités (queue, pieds et tête) sont d’un gris plus foncé que le reste de leur corps, qui semble d’un gris beaucoup plus clair.

Le renard polaire ombré

(blanc, bleu pâle, bleu foncé)

(Ss)

Les renards polaires ombrés sont une mutation de couleur assez commune du renard polaire. L’ombre blanche, l’ombre bleu pâle et l’ombre bleu foncé sont toutes les mêmes couleurs, mais dans des tons plus foncés et plus clairs. L’ombre blanche polaire a la caractéristique d’être né tout blanc et restant blanc toute leur vie, indépendamment des saisons. Leurs yeux peuvent être bruns, bleus, jaunes, biyeux ou demi-bleus, mi-bruns/jaunes. Leur nez peut être rose, noir ou noir avec des taches roses. Les ombres bleues pâles naissent avec des marques grises de type platine sur leur corps qui s’estompent en vieillissant, disparaissant presque ou même complètement dans leur manteau d’hiver. Les renards polaires ombrés bleus foncés sont nés avec des marques gris platine foncé. Les marques s’éclaircissent mais restent visibles même avec le manteau d’hiver. Plus l’ombre du renard polaire est foncée, moins il y a de chances de voir des yeux bleus/biyeux/partiellement colorés ou des nez roses.

Le renard polaire perlé

(ddee or ee)

Les renards polaires perlés sont une mutation de la couleur du renard polaire qui peut varier de très clair à foncé. Les renards polaires perlés sont divisés en trois catégories : perlé pâle, perlé et perlé sombre. Comme les renardeaux, les perlés pâles apparaissent blanc avec des yeux bleus et un nez rose. Quand ils vieillissent, leur fourrure obtient une teinte dorée pâle. Ils sont, cependant, si pâles qu’ils ressemblent des polaires si regardé sans beaucoup d’attention. Seulement la pointe de leurs cheveux est dorée, le reste est blanc. Les polaires perlés foncées ressemblent à des renards ambrés lorsqu’ils sont des renardeaux ; à mesure qu’ils mûrissent, ils développent une teinte dorée qui les fait ressembler au renard brun de Bollert. Tout comme pour les renards polaires perlés pâles, seule la pointe des cheveux des renards polaires perlés sombres est dorée, le reste est blanc, jusqu’à la peau. Les yeux des perles plus foncées sont bleus et leur nez peut être rose ou brun. Les polaires perlés ressemblent à des perlés foncées lorsqu’ils sont adultes ; lorsqu’il s’agit de renardeaux, elles ont des côtés plus clairs et un ventre plus léger (le troisième renard est un renard polaire perlé arctique, pour référence).

Le renard polaire bleu nordique

Les renards polaires bleus nordiques sont un type génétiquement distinct de renard polaire bleu. En apparence, ils sont presque identiques aux renards polaires bleus communs. La seule différence notable, d’après la documentation et les images disponibles sur les renards polaires bleus nordiques, est le fait qu’ils sont beaucoup plus clairs que la moyenne des renard polaires bleus pâles, et que la plus grande partie de leur coloration se trouve sur la partie avant de leur corps (pieds avant, visage et cou), alors que l’arrière de leur corps (pieds arrière, dos, queue) est nettement plus léger. Leurs yeux semblent bruns et leur nez, noir.

Le renard polaire bleu du Groenland, renard polaire bleu

Les renards polaires bleus du Groenland, aussi appelés renards arctiques bleus, sont une mutation de couleur du renard polaire semblable au saphir suédois, mais beaucoup plus léger. Contrairement aux autres variations bleues des renards polaires, qui ont seulement la pointe des cheveux colorés en gris tandis que le reste est blanc, les renards polaires bleus du Groenland ont les poils entiers colorés dans une coloration gris clair, qui donne un aspect plus uniforme à leur couleur. D’après les images disponibles de ces renards, leurs yeux semblent jaunes ou verts et leur nez, noir ou gris. On dit que ces renards étaient plus dommageables que les renards polaires d’autres mutations de couleur et qu’ils pouvaient être habitués au contact humain avec beaucoup plus de facilité. Les renards polaires bleus du Groenland ont tous le syndrome Chediak-Hygashi à un degré beaucoup plus grave que le perlé de Mansfield ou les renards roux saphirs.

Le renard polaire tacheté, renard polaire piebald

De rares individus ont été observés dans des populations d’élevage de renards polaires, en particulier des renards polaires bleus. Le gène responsable de l’observation n’a malheureusement jamais été transmis, par conséquent les renards avec cet aspect étaient rares, une vue rare, et ne pouvaient pas être sélectionnés pour car le gène ne serait pas transmis à la progéniture. Le renard sur la photo a été élevé à partir d’un Todd bleu foncé et d’une renarde pâle ombré. Les renards polaires tachetés étaient mi-bleu (gris), mi-blanc. Le placement et la distribution de leurs taches blanches, qui étaient généralement de grande taille, ne pouvaient pas être prédits : il s’est produit au hasard et n’a suivi aucun modèle, d’un renard à l’autre.
Il y avait aussi des renards polaires qui étaient principalement blancs mais avaient de grandes taches bleues (grises) ici et là sur leur corps.

Le renard polaire albinos

(cc)

Le renard polaire albinos est une mutation naturelle du renard polaire. Ils sont tous blancs toute l’année, peu importe la saison. Comme ils manquent complètement de pigmentation, leur nez est rose et leurs yeux apparaissent bleus ou roses. Ils naissent blancs.

Le renard polaire saphir ombré

(Ssff)

Les renards polaires saphirs ombrés sont une mutation du renard polaire qui ressemble, en apparence, aux renards ombrés. La principale différence est que, plutôt que d’avoir des teintes grises (pour les individus qui sont de couleur foncée ou moyenne), ils ont des teintes bleues. Leur nez est gris et leurs yeux, généralement jaunes ou bruns, bien qu’ils puissent aussi être bleus, partiellement colorés ou biyeux.

Le renard polaire ombré de Laponie

(LlSs)

Les renards polaires ombrés de Laponie sont une mutation du renard polaire qui ressemble aux renards polaires ombrés en apparence. Lorsqu’ils portent leur manteau d’hiver, ils sont insaisissables contre les renards polaires ombrés pâles ou les renards polaires ombrés. Cependant, en été, ils se distinguent des renards ombrés plus clairs par les teintes légèrement plus bleutées des quelques marques pâles sur leur corps. Leurs yeux sont bruns, jaunes, biyeux ou bleus et leur nez, noir. Ils peuvent être élevés à des renards sans risque de mortalité embryonnaire car ils ne sont pas un allèle du gène de l’ombre, contrairement aux renards Jotun et Haugen.

Le renard polaire sognilibles ombré

(SsTt)

Les renards polaires sognilibles ombrés sont une mutation du renard polaire qui ressemble à des renards polaires en apparence. La principale différence est que les modèles sur les individus foncés sont irréguliers, tout comme dans les renards sognilibles. Leurs yeux peuvent être bleus, bioculaires, partiellement colorés ou bruns. Leurs nez sont noirs.

Texte anglais traduit et adapté du site, merci à eux : https://livingwithfoxes.weebly.com/arctic-fox-color-mutations.htm

La boutique des fans de renards : http://www.fans-de-renards.fr

Plus de 70 mutations de couleur du renard roux (Vulpes Vulpes) dans la nature et en captivité

Une brève introduction à la génétique des couleurs du renard roux

Les renards roux viennent dans une multitude de mutations de couleurs différentes. Quelques-uns d’entre eux se trouvent naturellement dans les populations sauvages de renards roux autour du monde, mais, la majorité ont été créés par l’homme, par l’élevage sélectif de renards nés en captivité avec des couleurs ou des motifs inhabituels ou par l’élevage croisé de renards présentant des couleurs spécifiques. Certaines des mutations présentent des différences notables par rapport au renard roux moyen, y compris une taille plus grande ou plus petite, un comportement beaucoup plus calme, un manque presque complet d’odeur de musc, ou des problèmes génétiques, comme l’hémophilie. Aujourd’hui, on peut observer une centaine de couleurs et de motifs de manteaux différents, qui ont été créés au cours d’environ 300 ans d’élevage de renards argentés pour l’industrie de la fourrure. Il y a 8 gènes responsables de la coloration chez Vulpes Vulpes. Toutes les couleurs ont des codes génétiques spécifiques; un « A » signifierait que le gène est dominant, tandis qu’un « a » impliquerait qu’il est récessif. Deux lettres ayant le même format (ex : AA, aa) signifient que le gène est homozigous, et deux lettres de format différent (ex : Aa, bb) signifient que le gène est hétérozygote. Le « W » est un gène allèle, car il peut être trouvé sous différentes formes (WM, WP, WG, WW). Le génotype complet possible de Vulpes Vulpes est AABBCCGGPPSSRRww.

Remarque : parmi une mutation de couleur, on trouve des individus affichant un manteau, des pattes, des oreilles, des yeux, une queue et un museau légèrement plus foncés/plus clairs que la norme, etc. Sauf indication contraire, ces individus sont toujours de la même couleur. Pas un renard n’est pareil, comme pour les humains.

Pour des informations très détaillées sur les gènes et les combinaisons de chaque mutation de couleur, visitez Fox fanatic.

Mutations naturelles (existant dans la nature)

Renard roux

(AABB)

Le renard roux est la couleur originale des Vulpes Vulpes. Les renards roux sont nés noirs ou bruns et commencent à développer leurs tons rougeâtres autour de 2-3 mois. Leur couleur va de l’orange clair, ressemblant au jaune foncé, à l’orange foncé. Le dos de leurs oreilles et leurs pieds sont noirs (bien qu’ils puissent parfois être rouges), tandis que leur queue a généralement des poils de garde noirs couvrant leur fourrure orange. Leur poitrine et leur ventre sont blancs. Leurs yeux peuvent être brun foncé, brun clair, orange, vert ou jaune clair.

Renard leucistique

Les renards leucistiques manquent partiellement ou complètement de pigmentation, ce qui leur donne un aspect « dilué ». Compte tenu des nombreuses possibilités qui peuvent se présenter en eux (absence partielle de certains pigments, absence totale d’autres pigments, etc.), ils peuvent se présenter dans plus d’une couleur « standard ». Toutefois, en général, leurs pattes, leur queue et leurs oreilles sont brun foncé, brun pâle, noir ou gris, tandis que leur pelage est en général d’une couleur dorée crémeuse. Leur nez peut être brun foncé, noir, rougeâtre ou parfois rose, et leurs yeux, le plus souvent noisette ou jaune, mais ils peuvent également être bleu, vert ou rose, selon, encore une fois, sur les pigments qui ont été touchés.

Renard argenté

Le renard argenté est simplement la forme mélanique du renard roux. Les renards argentés peuvent être complètement noirs (absence de reflets argentés) ou très légers, en raison d’une très grande quantité de poils argentés. L’obscurité de leur manteau est classée par les termes « extra clair », « clair », « moyennement clair », « moyen », « moyennement sombre  », « sombre », « extra sombre ». Peu importe leur couleur clair ou sombre, leurs jambes, leur queue, leurs oreilles et leur museau sont toujours noirs. Les renards argentés peuvent avoir les yeux brun foncé, les yeux noisettes, les yeux orange ou les yeux jaunes. Il y a eu de rares rapports de renards argentés aux yeux bleus élevés en captivité, aussi. Ce sont ces renards qui ont lancé l’industrie de la fourrure de renard au Canada, il y a des siècles. Il existe 5 types d’argent : standard, alaskien, sous-standard, sub-alaskien, double argent).

Renard noir

(argenté extrêmement sombre)

Les renards noirs sont simplement des renards argentés extrêmement sombres. Ces renards sont rares dans la nature, mais plus fréquents dans l’industrie de la fourrure où les renards de couleur foncée sont souhaitables. Les renards noirs sont complètement dépourvus des reflets argentés présents sur le renard argenté moyen. Leurs yeux sont soit brun foncé, noisette, orange ou jaune. Le bout de leur queue reste blanc, comme chez tous les renards roux. Certains individus, dans la nature comme en captivité, naissent avec une tache blanche sur la poitrine, bien que cela ne soit pas lié spécifiquement aux renards noirs, mais soit plutôt un signe de piétinisme, qui peut se produire dans n’importe quelle couleur.

Renard croisé, renard type croisé

Le renard croisé est le résultat de l’accouplement d’un renard roux normal avec un renard argenté. Selon le type de renard argenté ou de renard roux avec lequel ils sont croisés, leurs tons rougeâtres peuvent être soit clairs, presque jaunes, ou orange foncé, sur le bord d’être rouge. Ils peuvent aller de presque noir avec seulement un peu d’orange, à plus orange que noir. Les variations du renard croisé ont des noms spécifiques. Ces renards ont une croix sur le dos, qui se prolonge jusqu’aux épaules et au cou. Le visage, les oreilles, la queue, les jambes, la poitrine et le ventre sont noirs tandis que le reste est rougeâtre. Leurs yeux sont soit brun foncé, noisette, orange ou jaune.

Renard croisé argenté

(AaBb)

Les renards croisés argentés comme les renards croisés ont le modèle croisé observé chez les renards croisés communs, cependant, contrairement au renard croisé sauvage moyen, ils ont moins de marques rouges et ont généralement beaucoup plus de noir sur leur fourrure. Ils ont également une plus grande quantité de reflets d’argent sur tout leur corps – dos, côtés, épaules et même visage, d’où le nom renard croisé argenté. Leurs yeux sont brun foncé, noisette, orange ou jaune et leur nez, noir.

Renard croisé doré, renard croisé d’or, renard croisé d’Alaska, renard croisé roux

(Aabb)

Le renard de croisé doré, aussi connu sous le nom de renard de croisé d’or, croisé d’Alaska ou renard croisé roux, résulte de l’accouplement d’un type spécifique de renard argenté, le renard argenté d’Alaska, avec un renard roux commun. Le renard qui en résulte présente une coloration rouge beaucoup plus importante sur son corps que le renard croisé moyen. La grande quantité de rouge est combinée avec des reflets argentés dans les petites zones où il y a encore du noir. Leurs pieds et leur queue, ainsi que leur ventre et leur visage, sont noirs, tandis que le reste de leur corps est rouge. Leurs yeux peuvent être bruns, noisette, jaune ou orange et leur nez, noir.

Renard albinos

(AABBcc)

Les renards albinos manquent de mélanine et apparaissent donc blancs. Leur nez est strictement rose, tout comme leur peau en général, tandis que leurs yeux peuvent être soit bleu très clair, blanc, rose ou rouge. Ces renards sont rares, tant dans la nature qu’en captivité. Ils ont généralement des problèmes de vue et sont très susceptibles de développer des problèmes de peau, que, sans mentionner le fait qu’ils sont extrêmement à risque d’être attrapés par des prédateurs ou des chasseurs en raison de leur couleur, qui n’offre aucune possibilité de camouflage.

Renaud enfumé, renard bâtard

(AABb)

Les renards enfumés, ou renards bâtards, sont des renards roux dont la fourrure est plus noire que les renards roux ordinaires. Plutôt que d’avoir une poitrine et un ventre blancs comme les renards roux, les renards enfumés ont une poitrine et un ventre noirs ou gris. Leur couleur rouge tend à être rouge plus foncé ou orange dilué. Leur sous-poil est gris foncé ou noir. Leurs yeux sont bruns, orange ou jaunes, comme pour les renards roux. Ces renards peuvent être vus non seulement en captivité, mais aussi dans la nature (bien que dans la nature, leur couleur rouge est rouge foncé et non dilué).

Renard piebald, renard tacheté

Le modèle pieblad peut se produire sur n’importe quelle autre mutation sauvage, ainsi que sur n’importe laquelle des mutations élevées en captivité. Il n’est pas spécifique à la coloration rouge seulement. Les renards piebalds présentent des taches blanches ou des motifs blancs irréguliers sur leur fourrure, qui peuvent être petits et limités seulement à la pointe des pieds, par exemple, tout comme ils peuvent être très grands et couvrir la moitié du corps du renard. Elle se produit de façon aléatoire et peut souvent être observée chez des populations de renards élevés en ranch présentant des mutations de couleur causées par l’homme (chaussettes blanches sur les pieds, jambe blanche, poitrine blanche, tache blanche sur le ventre).

Mutations brunes

Renard cinnamon, renard de bourgogne, renard brun du Fromm

(AAbbgg ou brCbrC)

Les renards cinnamon, aussi connus sous le nom de renard de bourgogne ou renard brun du Fromm, sont des mutants bruns de couleur brun chocolat riche, souvent vus ayant des reflets argentés dans les mêmes domaines qu’un renard argenté aurait normalement ces points forts. Ces renards sont plus saturés en couleur que les autres mutants bruns. Leur nez est brun et leurs yeux, bruns, orangés, jaunes ou verts. Ils sont parmi les premiers mutants du renard roux brun à apparaître dans le commerce de la fourrure.

Renard ambré

(Aabbggpp)

Les renards ambrés résultent d’une combinaison de renards perlés et de renards cinnamons. Les renards ambrés présentent un large éventail de variations possibles, du brun grisâtre très clair au brun grisâtre plus foncé. Certains sont plus riches en couleur et sont plus brun jaunâtre, tandis que d’autres sont plus grisâtres. Leur nez est gris ou rouge, et leurs yeux peuvent être vert ou jaune verdâtre.

Renard lavande

Le renard lavande est une mutation rare du renard roux dont le bagage génétique n’est pas encore totalement compris. Leur robe va du brun avec une teinte grise/bleue au bleu grisâtre avec une teinte brune, semblable à la couleur lueur fauve. Les vrais renards lavande ont des yeux bleus qui peuvent être bleu glace ou bleu avec une teinte violette, comme le renard illustré ici. Leur nez est généralement gris ou bleu, mais peut aussi être rougeâtre avec une teinte grise/bleue. Les renards lavandes ressemblent fortement à certains renards à la lueur de Faon ou renards pastels pâles, mais il est important de noter qu’ils ne sont pas les mêmes.

Renard colicott

(brFbrF)

Les renards colicott sont une mutation particulière, dont la différence génétique avec d’autres mutations du renard roux n’est pas encore vraiment comprise. Les renards colicott sont généralement brun foncé, aussi foncé que les renards cinnamons et même plus foncé. Ils ont, cependant, une teinte très différente de brun. Au lieu d’être brun chocolat comme les renards cinnamons, leur couleur est moins saturée. Si les renards cinnamons sont du lait au chocolat, les renards colicott sont du chocolat noir. Leur nez est généralement brun ou brun rougeâtre. Ce qui est particulier avec ces renards est le fait que, contrairement aux autres mutants bruns, ils ont toujours des yeux bleus clairs qui semblent presque blancs. Ils ne peuvent pas avoir d’autres couleurs d’yeux.

Renard cuivré, renard cuivré cinnamon, renard chocolat

(AAbbgg ou brCbrC)

Le renard cuivré, aussi connu sous le nom de renard cuivré cinnamon ou renard chocolat, est un mutant brun qui a un trait particulier : contrairement à d’autres mutants bruns, ou d’autres renards en général, les renards cuivrés n’ont pas de reflets argentés. Ils ressemblent fortement à des renards cinnamons, d’où ils ont été créés. Ils sont comme le renard noir pour le renard argenté : la même couleur, mais manquant de tous les reflets argentés, ce qui donne au renard une apparence très unique. Leurs yeux sont soit bruns, orange, jaune ou vert et leur nez, toujours brun.

Renard brun de Bollert

Le renard brun de Bollert est une mutation de couleur très rare originaire du Canada. C’est grâce à lui que la mutation de couleur « à la lueur de l’aube » est apparue. Les renards bruns de Bollert sont décrits comme ayant une teinte quelque part entre un renard cinamon et un renard ambré ; de couleur riche comme le cinnamon, mais plus pâle comme des renards ambrés et avec une teinte plus jaunâtre / dorée, comme certains renards ambrés. Leur nez est rose ou rouge clair et leurs yeux sont gris, vert pâle ou jaune pâle.

Renard pastel

Les renards pastels sont originaires de différents pays d’Europe. Leur couleur varie d’un renard à l’autre, d’un brun dilué (souvent étiqueté lavande ou ambre rouge) à un brun très foncé. La couleur de leur nez correspond à celle de leur fourrure ; si leur fourrure est brun foncé, leur nez le sera aussi. Si leur fourrure est brun pâle, presque ambrée, de même que leur nez. Les yeux des renards pastels correspondent également à la coloration de leur fourrure, dans la plupart des cas. Les individus plus foncés auront les yeux bruns ou jaunes, tandis que les plus pâles auront les yeux verts ou même les yeux bleus. Cependant, il y a des pastels foncés aux yeux bleus. Ces renards semblent presque identiques aux renards colicottes. Il existe 3 types de renards pastels : le suédois, le polonais (brun très foncé) et le pastel norvégien.

Renard à la lueur de l’aube

Les renards à la lueur de l’aube proviennent de la ferme Bollert en Ontario, au Canada. Ils sont créés à partir de l’élevage du rare renard brun de Bollert avec un renard perlé. Les yeux des renards à la lueur de l’aube sont généralement rose, bleu ou jaune verdâtre, et leur nez, rose ou rouge pâle. Leur fourrure varie de brun doré clair à beige pâle, presque indissociable des renards de champagne. Les renards à la lueur de l’aube sont extrêmement rares, et la plupart des peaux étiquetées comme à la lueur de l’aube qui peuvent être vus en ligne comme tout simplement des renards ambrés pâles ou champagnes.

Renard champagne, renard rose, renard rose champagne

Les renards champagnes, parfois appelés « renards rose s» ou « renards roses champaignes », sont originaires du Québec, où ils sont apparus pour la première fois dans les années 1970. Ces renards sont d’un or extrêmement pâle avec des reflets rose et orange-pêche sur le dos, la queue et parfois le front. Malgré leur légèreté, ils ont toujours une queue blanche, comme toutes les mutations du renard roux. Leurs yeux sont exclusivement bleus, mais peuvent apparaître jaunes ou rouges en plein jour, selon l’angle dans lequel la lumière du soleil frappe leurs yeux. Leurs nez sont rose vif. Ces renards ont, comme tous les mutants aux yeux pâles (bleu, gris, vert clair) une déficience dans le stockage du calcium. Ils ont besoin d’un supplément de calcium et de vitamine D afin de bien stocker le calcium dans leur corps.

Renard beige polonais

Le renard beige polonais est une mutation rare dont le bagage génétique n’est pas encore totalement compris. La couleur des renards beige polonais est un renard beige pâle avec une teinte bleue/grise unique. On dit que leur nez suit la même couleur que leur fourrure, donc un beige pâle / brun avec des teintes grises, ou gris avec une teinte beige / brun. Leurs yeux sont soit verts, jaunes ou bleus.

Mutations rouges

Renard rouge cerise, renard cerise

Le renard rouge cerise est une variante de la couleur orange naturelle des Vulpes. Les renards rouge cerise ont une robe de couleur variant de rouge-orange à rouge foncé, parfois même rouge sang. Les éleveurs choisissent souvent pour la coloration rouge sang, car c’est le look le plus désiré pour les renards rouges cerise, dans l’industrie de la fourrure. Contrairement aux renards rouges, qui ont une fourrure blanche ou jaune à l’intérieur de leurs oreilles, les renards cerises rouges ont une fourrure rouge foncé dans leurs oreilles. Leur poitrine et leur ventre sont blancs, comme un renard rouge commun. Leurs yeux sont généralement jaunes, mais ils peuvent être bruns ou, dans de rares cas, orange. Leur nez est toujours noir.

Mutations grises

Renard perlé, renard perlé orientalerenard perlé occidentale

(Aabbpp)

Les renards perlés (et tous leurs types, à l’exception du perlé Mansfield et du renard perlé ambré) sont des renards très communs qui présentent une coloration grise allant du gris plus clair à un gris foncé semblable aux renards argentés communs. Ces renards ont été élevés de façon constante en Europe après avoir été abattus aux États-Unis, où ils sont apparus pour la première fois au Minnesota en 1942. Leurs yeux sont généralement jaunes ou verts, mais peuvent aussi être bruns ou gris. Leurs nez sont gris ou gris rougeâtre. Les renards perlés sont un élément clé dans la création de nombreuses autres mutations de la couleur, puisque le gène perlé est un gène de dilution.

Renard à la lueur de faon, renard de l’aube des neiges

Les renards à la lueur de faon, aussi appelés renards de l’aube des neiges, sont parfois confondus avec les renards perlés, les renards lavande, les renards colicotts ou les renards ambrés. Leur fourrure est grise, nettement plus claire que celle de la perlé moyenne, et possède une teinte unique brun bleuté qui le rend facile à distinguer d’un véritable renard perle pâle. Certains ont des reflets plus bruns, d’autres plus bleuâtres, mais les renards eux-mêmes demeurent toutefois très gris clair, peu importe si la couleur dominante des reflets sur leur fourrure est le bleu ou le brun. Ces superbes renards ont des yeux bleus, qui, selon l’angle sous lequel la lumière du soleil les frappe, peuvent apparaître jaunes ou roses. Leurs nez sont soit rose vif, gris rougeâtre ou brun rougeâtre.

Renard perlé de Mansfield

(Aabbss)

Le renard perlé de Mansfield est un type distinct de perlé, à ne pas confondre avec la perlé commune (également connue sous le nom de perlé orientale ou de perlé occidentale). Les renards perlés de Mansfield provenant d’une ferme canadienne de fourrure en 1938 se distinguent du premier type de perlés par le fait que leur fourrure, au lieu d’être simplement grise, a une teinte brunâtre. Les renards perlés de Mansfield ont le nez gris ou gris rougeâtre, avec des yeux bruns, jaunes, verts ou gris. Ces renards sont connus pour être hémophiles, ce qui signifie qu’ils saignent facilement et coagulent très lentement, ce qui les rend fragiles comme toute petite coupure ou morsure pourrait potentiellement les faire saigner à mort. Ils ont le syndrome Chediak-Hygashi, qui est également observé chez le vison, les humains et plusieurs autres espèces. Pour cette raison, il est recommandé de reproduire une femelle porteuse d’argent de « ss » à un mâle renard perlé de Mansfield, comme une femelle perlé de Mansfield saignerait à mort après avoir donné naissance à ses renardeaux.

Renard bleu iris

Le renard bleu iris est une mutation rare dont le bagage génétique n’est pas encore totalement compris. Les renards bleus d’Iris ressemblent fortement aux renards argentés ou aux renards perlés sombres, dans le fait que leur couleur est aussi foncée. Cependant, la ressemblance s’arrête là. Les renards bleus Iris ont une teinte bleu foncé unique et distincte à leur fourrure. C’est une teinte bleue qui est très différente de celle du renard saphir ou du renard à la lueur du faon. Leurs yeux sont jaunes, bruns, orange ou bleus et leur nez, noir ou bleu foncé, le même genre de bleu que leur manteau.

Renard perlé ambré, renard saphir ambré, renard saphir perlé

(Aabbggppss)

Le renard perlé ambré, aussi appelé saphir ambré ou renard saphir perlé, est le résultat rare de la combinaison du gène bourgogne aux deux types de perles (perle commune et perle de Mansfield). Les renards ambrés perlés sont aussi connus sous le nom de renards ambrés saphirs, bien qu’ils aient une ressemblance frappante avec les renards à la lueur du faon plutôt qu’avec les saphirs. Elles ont généralement un nez gris foncé ou brun grisâtre, avec des yeux bleus, jaunes, jaune verdâtre ou verts. Les yeux bruns ne sont pas exclus non plus.

Renard saphir

(AAbbppss)

Les renards saphirs sont le résultat de la combinaison de deux types distincts de perles (perle orientale et perle de Mansfield). Les renards saphirs sont extrêmement rares et difficiles à produire (1/64 chances d’obtenir un renard saphir en traversant les deux types de perles ensemble), en raison de la rareté des renards perles de Mansfield nécessaires pour les produire. Ils sont gris-bleu très clair, avec des nez gris ou gris-rose. Leurs yeux sont généralement bleus ou jaune très clair, mais peuvent être gris ou bruns, aussi. La caractéristique la plus notable de ces renards est leur coloration unique, bleu clair, qui ne fait qu’ajouter à la beauté du renard.

Renard champagne colicott

Mutations marbrés

Notez que ce ne sont pas les seuls types de marbre qui existent ou qui peuvent exister. Toute couleur solide, que ce soit l’argenté, le roux, le cinnamon, le pastel, les types de croisé, le saphir, etc., peut avoir une variation de marbré. Cependant, les types suivants que je vais présenter sont ceux qui ont été documentés pour exister. Je suppose que d’autres types de marbré peuvent avoir existé ou exister à l’heure actuelle, mais n’ont pas encore été documentés, donc ne seront pas inclus sur le site Web.

Renard marbré, renard marbré arctique

(AAbbWMw)

Les renards marbrés sont très courants dans le commerce des animaux de compagnie. Ils sont principalement blancs avec un motif noir en forme de couronne sur le front, bien que le motif facial puisse prendre n’importe quelle forme et aussi ressembler à un masque (quand il recouvre les yeux aussi), le contour noir des oreilles et des yeux et une bande noire, parfois très étroite, d’autres fois, très grande, allant de leurs épaules à l’extrémité de leur dos ou à mi-chemin sur leur queue. Leur nez est noir et leurs yeux, marron, orange ou jaune. Les renards marbrés sont aussi connus sous le nom de renards marbrés arctiques (à ne pas confondre avec les renards arctiques, Vulpes lagopus) ou les renards marbrés argentés.

Renard roux marbré, renard rayons de soleil

(AABBWMw ou AABbWMw)

Les renards roux marbrés, aussi appelés « rayons de soleil », qui sont leur nom commercial, sont principalement blancs avec une couronne ou un motif de masque sur leur front qui peut varier de clair, orange pâle à rouge vif, une bande orange étroite ou très grande qui va de leurs épaules jusqu’à leurs coudes et jusqu’à leur queue, et généralement, une bande noire sur leur queue. Les renards roux marbrés ont le nez et les yeux noirs qui sont soit jaune, orange ou brun foncé. L’intensité de leur couleur orange varie d’un individu à l’autre.

Renard blanc marbré, renard tout blanc marbré

(AaBBWMWM, AAbbWMWM, AABbWMWM, AABBWMWM, ggWMWM, ggppWMWM, ppWMWM, etc.)

Les renards blanc marbré, aussi appelés renards tout blanc marbré, semblent être complètement blancs, à l’exception de quelques taches sur leurs oreilles et d’un certain eyeliner autour de leurs yeux. Leur nez peut être noir, brun, gris, rose… selon le type de blanc marbré qu’il est (par exemple, si c’est un blanc perlé marbré, le nez sera gris et les yeux, jaune ou vert). Leurs yeux varient aussi, encore une fois, selon le type de blanc marbré qu’ils sont. S’ils sont blanc ambré marbré, leurs yeux peuvent être verts ou jaunes. S’il s’agit de champagne, leurs yeux seront bleus. Et ainsi de suite… Les taches de couleur n’apparaissent qu’à maturité et ne sont pas présentes à la naissance du renard.

Renard champagne marbré

Les renards champagne marbré ont d’abord été développés au Québec, au Canada. Ils sont principalement blancs, comme tous les types de marbré, avec une couronne ou un masque sur le front qui est de couleur champagne, une étroite ou grande rose. . .rayure beige partant de leurs épaules et descendant tout le long de leur dos jusqu’à leur queue et un nez rose, jumelé avec les yeux bleus de renards champagne.

Renard cinnamon d’or marbré, renard cinnamon roux marbré, renard d’or marbré de Bourgogne, renard roux marbré de Bourgogne

(AABbggWMw)

Le renard cinnamon d’or marbré, aussi connu sous le nom de renard cinnamon roux marbré, renard d’or marbré de Bourgogne ou renard roux marbré de Bourgogne, est une mutation de couleur rare qui s’est développée en Ontario à partir d’une renarde cinnamon et d’un renard de feu et de glace marbré. Il y avait 5 renardeaux dans la litière : deux renardeaux roux cinnamon, un renardeau de feu cinnamon et deux renardeaux cinnamon d’or marbré d’or. Les renards cinnamon d’or marbré sont principalement blancs, comme tous les types de marbré, avec une couronne ou un motif de masque sur leur visage et une bande étroite ou grande allant de leurs épaules à leur queue. Ces marques sur le visage, le dos et la queue ne sont pas, contre toute attente, de couleur chocolat comme on pourrait le penser pour un renard cinnamon. Au lieu de cela, ils sont d’un brun doré très pâle, semblable à la couleur d’un renard d’or d’automne. Leur nez est généralement brun pâle ou brun rougeâtre et leurs yeux, jaune très pâle, jaune verdâtre ou vert.

Renard colicott marbré

(brFbrFWMw)​

Les renards colicotts marbrés, à ne pas confondre avec les renards cinnamons marbrés, les renards lavandes marbrés ou les renards ambrés marbrés, sont principalement blancs avec une couronne ou un visage de couleur brun clair, le contour brun clair de l’oreille et une large ou étroite bande brun pâle allant des épaules aux coudes et tout le long du dos, s’arrêtant finalement au milieu de la queue. Leur nez est brun pâle ou brun rougeâtre, jumelé à des yeux bleus. Les renards colicotts marbrés ont la même couleur que les renards ambrés marbrés, mais on peut les distinguer par leurs yeux : les renards colicotts marbrés ne peuvent avoir que des yeux bleus, alors que les renards ambrés marbrés n’ont jamais d’yeux bleus, uniquement yeux jaunes, verts, bruns ou jaune verdâtre.

Renard croisé de perle marbré

(AaBbppWMw, AaBBppWMw, AaBBssWMw ou AaBbssWMw)

Les renards perlés marbrés sont le résultat d’un renard argenté marbré élevé à un renard croisé perlé. Les petits sont principalement blancs et ont le motif de marbre (masque facial, large ou étroite bande de leurs épaules à leur queue, et jusqu’à leurs coudes aussi). La différence est que leur motif est exactement la même couleur d’un renard croisé perlé, mais avec le blanc du renard marbré combiné. Le résultat est un renard tricolore : gris / perle, orange et blanc. Leur nez est gris ou brun rougeâtre et leurs yeux sont verts, jaunes, bruns ou gris.

Renard ambré marbré, renard glo marbré

(AAbbggppWMw)

Les renards ambré marbré, aussi appelés renards glo marbré, ont leurs yeux, jaunes, bruns, verts ou jaune verdâtre. Bien qu’ils aient la même couleur que les renards colicotts marbrés, on peut les distinguer de leurs yeux : les renards ambrés marbrés n’ont jamais les yeux bleus, tandis que les renards colicotts marbrés ne peuvent avoir que des yeux bleus.

Renard cinnamon marbré, renard marbré de Bourgogne, renard glo de Bourgogne

(AAbbggWMw ou brCbrCWMw)

Les renards cinnamons marbrés, aussi appelés renards marbré de Bourgogne ou renards glo de Bourgogne, sont principalement des renards blancs avec un masque couleur chocolat ou un motif facial, un riche contour brun de l’oreille et des yeux et une large ou très étroite bande brun vif descendant le long du dos, des épaules à la queue. Leur nez est brun chocolat ou brun rougeâtre, et leurs yeux, généralement jaunes, bruns, orange et parfois verts. Bien qu’ils ressemblent aux colicotts et aux renards ambrés marbeés, ils peuvent être distingués par le ton considérablement plus foncé et plus riche de leurs marques brunes.

Renard croisé marbré

(AaBbWMw ou AaBBWMw)​

Les renards croisés marbrés sont le résultat d’un renard argenté marbré élevé à un renard croisé. Les petits sont principalement blancs et ont le motif de marbre (masque facial, large ou étroite bande de leurs épaules à leur queue, et jusqu’à leurs coudes aussi). La différence est que leur modèle est exactement celui d’un renard croisé, mais avec le blanc du renard marbré combiné. Le résultat est un renard tricolore : noir, orange et blanc. Leur nez est noir et leurs yeux sont jaunes, bruns, orange ou verts.

Renard perlé marbré

(AAbbppWMw ou AAbbssWMw)​

Les renards perlés marbrés sont principalement blancs avec des marques grises sur le front, les joues et le dos. La ligne sur leur dos peut être étroite ou grande, et peut couvrir une partie de la queue, trop. Leurs yeux sont généralement jaune, vert ou gris. Leurs nez sont gris ou gris rougeâtre.

Renard platine marbré

(AaBbWMWP, AaBBWMWP, AAbbWMWP, AABbWMWP, AABBWMWP)

Les renards platines marbrés, sont le résultat d’un croisement entre un renard marbré et un renard platine. Le résultat est un renard avec, parfois, le masque facial d’un renard platine, d’autres fois, avec seulement la « couronne » vu dans les marbrés, mais avec, sinon, le modèle d’un renard marbré (sur la queue). Les marques ne sont pas présentes sur le dos; seulement sur la queue et sur le visage. La couleur est également très lavée, laissant le renard avec des marques et des motifs très pâles. En raison des grandes possibilités d’appariements (renard roux platine x renard perlé marbré, renard platine cinnamon x renard argenté marbré, etc.) les couleurs des modèles peuvent être lavés orange, brun, ambre, gris, et essentiellement n’importe quelle couleur qui peut exister sur un type platine et un type marbré.

Mutations géorgiennes

Renard blanc géorgien

(AAbbWGw)

Les renards blancs géorgiens sont, pour ainsi dire, la version russe du renard argenté marbré. Ils sont presque entièrement blancs, avec des oreilles noires, des taches noires réparties au hasard sur leurs pieds, le museau et le visage, et des taches noires réparties dans une « formation de ligne » de leurs épaules à leur queue. Ils peuvent ou non avoir le contour de l’œil noir. Parfois, ils ne l’ont que pour un œil. La distribution des taches et des patchs qu’ils ont ne semble suivre aucune règle. Leur nez est noir et leurs yeux sont le plus souvent brun foncé ou brun-orange.

Renard roux géorgien

(AABBWGw ou AABbWGw)

Les renards roux géorgiens sont simplement la version rouge des renards blancs géorgiens communs. Eux aussi sont presque entièrement blancs, avec des oreilles orange, des taches orange et noires réparties au hasard sur leurs pieds, le museau, le visage et l’arrière des oreilles, ainsi qu’une ligne de taches orange et noire, qui semblent parfois fusionner dans l’autre, passer des épaules à la queue. Contrairement aux types de marbré, la ligne sur le dos des Géorgiens est toujours étroite, et ne peut pas être grande et descendre aux coudes comme pour les marbres. Les yeux des renards roux géorgiens sont le plus souvent brun foncé ou brun-orange, parfois jaune. Leur nez est noir.

Renard brun géorgien

(AAbbggWGw)

Les renards bruns géorgiens sont identiques aux renards blancs géorgiens et roux géorgiens : ils sont généralement blancs, avec des taches sur les pieds, le museau, le visage, plusieurs taches formant une rayure dans le dos et le contour des yeux. Cependant, plutôt que d’être rouge ou noir, ils sont un riche brun chocolat, identique à la couleur des renards cinnamons. Malheureusement, je n’ai pas pu trouver une seule image d’un renard brun géorgien, mais la description peut donner une bonne idée de ce à quoi ils ressemblent. Leurs yeux sont bruns ou jaunes, et leur nez est brun ou brun rougeâtre.

Mutations de facteur de feu

Renard de feu et de glace

(AaBBpp ou AaBbpp + facteur de feu)

Les renards de feu et de glace ont une couleur très légère, jolie, diluée. La couleur dominante sur leur pelage est un beige doré clair, qui peut varier du beige extrêmement clair (semblable au champagne) à une teinte rougeâtre plus claire, et est causée par le gène du feu, qui est connu pour diluer la mélanine rouge et la mélanine jaune. Leurs pieds, oreilles et queue sont gris, comme la couleur d’un renard perlé, car le renard perlé est impliquée dans la fabrication de renards de feu et de glace et est connu pour diluer la mélanine noire. Leurs yeux peuvent être jaunes, ambrés, bruns ou verts et leur nez peut être gris, gris rougeâtre ou noir.

Renard de feu d’automne

(AABbppgg + facteur de feu)

Les renards de feu d’automne ressemblent beaucoup aux renards de feu et de glace. Tout comme les renards de feu et de glace, la couleur dominante des renards de feu d’automne est un beige doré, qui recouvre les mêmes parties du corps qui seraient recouvertes d’un renard de feu et de glace. Cependant, plutôt que d’avoir des oreilles grises, la queue et les pieds comme les renards de feu et de glace, les renards d’automne les ont colorés en brun (ambre). Leurs yeux peuvent être jaunes, bruns ou verts et leur nez, brun rougeâtre, rouge ou brun.

Renard à la lueur de neige

(AABBpp, AABBppgg, AABBgg, AABbpp, AABbppgg, AABbgg + facteur de feu)

Les renards à la lueur de neige sont des renards à l’allure unique. Leur couleur dominante est soit le blanc (que l’on voit le plus souvent) soit le beige doré pâle, un beige très semblable aux renards de feu et de glace ou aux renards champagnes. Selon que les parents étaient des renards perlés ou des renards colicottes, les renards à la lueur de neige auront des pieds gris (couleur perle) ou brun (semblable à la couleur cinnamon), des oreilles et des poils de garde sur leur queue. Leurs yeux peuvent varier du vert, du bleu, d’une combinaison bleu / vert pâle, du jaune clair, du brun ou du gris. Leur nez, selon la couleur de leurs parents, peut être gris, gris rougeâtre, noir, brun, brun rougeâtre ou rose.

Renard à la lueur de la lune, renard de feu arctique, renard croisé blanc

(AaBbpp ou AaBBpp + facteur de feu)

Les renards à la leur de la lune, aussi connus sous le nom de feu arctique ou croisé blanc, résultent de l’accouplement d’un renard perlé (perle causant la dilution) avec un renard de type facteur de feu. Ils ont les marques de croix typiques sur les côtés et sur le front, qui peuvent être soit un beige doré pâle ou blanc pur. Les individus avec des marques de croix blanc pur sont ceux étiquetés comme renards croisés blancs. Le reste du corps du renard (muselière et un peu du visage, des oreilles, de la queue, du ventre, des pieds et du dos) est gris, comme on le voit chez les renards perlés. Leur nez peut être noir, gris ou gris rougeâtre et leurs yeux peuvent être jaunes, bruns, verts ou gris.

Renard d’or au lever du soleil

(AABb + facteur de feu)

Les renards d’or au lever du soleil sont des renards d’or combinés au facteur de feu. Ils sont plus pâles qu’un roux sauvage, et parfois plus pâles que les renards, avec une coloration orange très claire. Leurs pieds, oreilles, nez, museau et queue sont noirs, et leurs yeux, bruns, orange ou jaunes.

Renard de feu cinnamon, renard de feu de Bourgogne

(AABbgg + facteur de feu)

Renard de feu de forêt

(AABB + facteur de feu)

Les renards de feu de forêt sont le résultat d’une combinaison entre un renard roux et le facteur de feu, qui provoque la dilution de la coloration rouge. Les renards ont des pieds noirs, des oreilles noires, une queue noire et des marques noires autour du museau, mais le reste de leur corps est orange pâle. Ils sont très semblables en apparence aux renards d’or du lever du soleil qui sont le résultat d’un renard d’or combiné au facteur de feu. Les renards ont un nez noir et peuvent avoir des yeux oranges, bruns, noisettes ou jaunes.

Renard de feu ambré

Mutations comportant une marque blanche (visage blanc)

Notez que ce ne sont pas les seuls types de marque blanche qui existent ou qui peuvent exister. Toute couleur solide, que ce soit l’argent, le roux, le cinnamon, le pastel, les types de croisé, le saphir, etc., peut avoir une variation avec une marque blanche de celui-ci. Cependant, les types suivants que je vais présenter sont ceux qui ont été documentés pour exister. Je suppose que d’autres types de marque blanche peuvent avoir existé ou exister à l’heure actuelle, mais n’ont pas encore été documentés, donc ne seront pas inclus sur le site Web.

Renard à marque blanche, renard à visage blanc

(AABBWw, AABbWw ou AabbWw)

Les renards à marques blanches, aussi appelés renards à visage blanc ou parfois renards à cou annelé (si le blanc sur leur poitrine remonte jusqu’à l’arrière de leur tête), sont principalement noirs avec des poils de garde d’argent. Leurs pieds sont blancs, parfois avec de petites taches noires. Leur poitrine et leur ventre sont blancs. Ils ont une muselière blanche avec une bande étroite qui continue de la muselière jusqu’à leur front, parfois jusqu’à l’arrière de leur tête. Ces renards ont généralement les yeux bruns, mais certains individus ont les yeux jaunes ou orange. On a aussi vu des renards tachetés ayant des yeux de différentes couleurs (un bleu, un brun) ou un œil partiellement bleu, partiellement brun, bien qu’il soit rare. Leur nez est généralement noir. Il convient de noter que la reproduction d’un marque blanche à un autre marque blanche ou au platine cause 25% de mortalité embryonnaire.

Renard à marque blanche de feu et de glace

(AAbbppWw, AABbppWw, AABBppWw + fire factor)

Les renards à marques blanches de feu et de glace résultent de la combinaison d’un renard de feu et de glace et d’un renard à marque blanche. Ils ressemblent exactement à des renards de feu et de glace, mais ont le motif distinctif de marque blanche (pattes blanches, ventre, poitrine, museau et rayure sur le visage). Leur nez peut être noir, gris ou gris rougeâtre, tandis que leurs yeux peuvent être bruns, jaunes, bleus, bi-oculaires, partiellement colorés, orange ou vert.

Renard à marque blanche croisé, renard calicot

(AaBbWPw ou AaBBWPw)

Les renards à marque blanche croisé, très souvent appelés renards calicot, sont le résultat de la combinaison d’un renard croisé et d’un renard à marque blanche. Ils ont la coloration d’un renard croisé (noir et orange) combiné avec le modèle blanc distinct des renards à marques blanches (visage blanc + flamme sur le visage, pieds blancs, ventre blanc et poitrine blanche). Leur nez est noir et leurs yeux peuvent être bruns, biyeux, bleus, partiellement colorés, orange ou jaune.

Renard à marque blanche champagne, renard à marque blanche rose

Les renards à marques blanches champagnes (à marque blanche rose) sont le résultat d’une combinaison entre un renard champagne et un renard à marque blanche, porteur de champagne. Les renards à marque blanche champagne ont la coloration du renard champagne (beige clair avec des nuances roses) combinée avec le motif blanc distinct du renard à marque blanche. Leur nez est rose et leurs yeux sont bleus.

Renard à marque blanche ambré

(AabbggppWw)​

Les renards à marques blanches ambrés sont le résultat d’une combinaison entre un renard ambré et un renard à marque blanche, porteur d’ambre. Les renards à marques blanches ambrés ont la coloration brune du renard ambré, mais avec le motif blanc distinct que l’on voit chez les renards à marques blanches (visage blanc, flamme, pieds et ventre). Leur nez peut être brun, gris rougeâtre ou brun rougeâtre, et leurs yeux, jaunes, bruns, bleus, bi-oculaires, partiellement colorés ou verts.

Renard à marque blanche roux

(AABBWw ou AABbWw)

Les renards à marques blanches roux sont le résultat direct d’une combinaison entre un renard roux et un renard à marques blanches. Les renards à marques blanches roux ont la coloration d’un renard roux (tout orange, avec les pieds noirs, la queue et les oreilles) combinée avec le motif blanc distinct d’un renard à marques blanches (pieds blancs, museau, éclat sur le visage, le ventre et la poitrine). Leur nez est noir et leurs yeux peuvent varier entre jaune, brun, orange et parfois vert, bleu, biyeux ou partiellement colorés.

Renard à marque blanche croisé perlé, renard calicot perlé

(AaBbppWw, AaBBppWw, AaBbssWw ou AaBBssWw)

Les renards à marques blanches croisés perlés sont le résultat d’une combinaison de renards perlés et de renards à marques blanches. Les renards à marques blanches croisés perlés, aussi appelés renards calicots perlés, ont la coloration d’un renard perlé (gris et orange) combiné au motif blanc distinct du renard à marque blanc. Leur nez est noir, gris ou gris-rougeâtre, et leurs yeux sont bruns, bleus, partiellement colorés, jaunes, verts ou gris.

Renard à marque blanche cinnamon, renard à marque blanche de bourgogne

(AabbggWw)

Également connus sous le nom de renard à marque blanche de bourgogne, les renards à marques blanches cinnamons sont le résultat d’une combinaison entre un renard cinnamon et un renard à marque blanche porteur de cinnamon. Les renards à marques blanches cinnamons ont la coloration d’un renard cinnamon (riche, brun rougeâtre) avec le motif distinct d’un renard à marque blanche (visage blanc, flamme blanche, ventre blanc, poitrine blanche et jambes blanches). Leur nez est brun et leurs yeux, marron, jaune ou vert.

Renard à marque blanche perlé, renard perlé de glace, renard latine perlé

(AAbbppWw ou AAbbssWw) 

Les renards à marques blanches perlés, aussi appelés renards perlés de glace ou renards latines perlés, sont le résultat direct d’une combinaison de renards perlés et de renards à marque blanche. Ils ont la coloration d’un renard perlé (gris) combinée avec les motifs blancs observés sur les renards à marques blanches (pieds blancs, ventre, poitrine, visage, etc.). Leurs yeux sont jaunes, verts, bleus, bi-oculaires, partiellement colorés ou gris clair et leur nez, généralement gris, mais peut souvent être vu comme étant rose ou gris avec de grandes taches roses. Ils ressemblent à des renards platines, mais on peut les distinguer par leur couleur perlée distincte et par la couleur de leurs yeux qui peut être verte ou grise, une couleur des yeux que les platines ordinaires n’ont pas.

Renard à marque blanche mystique, renard gris saphir

(AAbbggppssWw)

Le renard à marque blanche mystique, aussi connu sous le nom de renard gris saphir, est une mutation rare du renard roux. Il n’y a pas beaucoup d’informations à ce sujet, mais ce qui est connu est qu’ils sont le résultat du mélange entre le gène saphir et le gène ambré, avec le gène à marque blanche qui lui est appliqué. Ils ont la coloration distincte de renards saphirs ambrés (un gris pâle/bleu avec des teintes brunes) combinés aux motifs de marques blanches (pieds blancs, ventre blanc, museau blanc et éclat blanc sur le visage). Les renards à marques blanches mystiques ont les yeux bleus de glacé. Leur nez peut être rose, gris / bleu ou gris rose / brun.

Mutations de platine

Notez que ce ne sont pas les seuls types de platine qui existent ou qui peuvent exister. Toute couleur solide, que ce soit l’argent, le roux, la cinnamon, le pastel, les types de croisé, le saphir, etc., peut avoir une variation platine. Cependant, les types suivants que je vais présenter sont ceux qui ont été documentés pour exister. Je présume que d’autres types de platine existent peut-être à l’heure actuelle, mais qu’ils n’ont pas encore été documentés. Les types platine sont très semblables aux types marques blanches en apparence, mais le gène platine dilue la couleur avec laquelle il est combiné, ce qui le rend nettement plus pâle qu’il serait habituellement, contrairement au gène marques blanches, qui conserve l’apparence originale de la couleur avec laquelle il est combiné sans la modifier en aucune façon.

Renard platine

(AabbWPw)​

Les renards platine apparurent en 1933 dans une ferme norvégienne de fourrures. Les renards platine ont une grande quantité de blanc sur leur fourrure et leur couleur principale est diluée, contrairement au renard à marque blanche. Ils ont des pieds blancs, un ventre blanc, une poitrine blanche avec, parfois, un anneau autour du cou, un museau blanc et un feu blanc sur le front. Les renards platines ont une coloration grise, qui peut ressembler au perlé mais reste différente et a souvent plus d’une nuance de gris dans elle (de plus clair à plus foncé). Leur nez est noir, parfois noir avec des points roses, et leurs yeux sont soit bruns, jaunes, bleus, biyeux ou orange. S’ils sont élevés l’un à l’autre ou à un marque blanche, il y aura 25% de mortalité embryonnaire.

Renard platine doré, renard platine roux

(AABBWPw ou AABbWPw)

Les renards platine dorés, aussi appelés renards platine roux, sont le résultat direct de la combinaison d’un renard roux et d’un renard platine. Ils ont une coloration orange clair, parfois même jaune, avec les motifs blancs distincts du renard platine. Leur nez est noir, et leurs yeux sont généralement bruns, jaunes, orange, mais ils peuvent même être verts, bleus, partiellement colorés ou aux deux yeux.

Renard platine ambré

(AabbggppWPw)​

Les renards platines ambrés sont le résultat d’une combinaison entre un renard ambré et un renard platine, porteur d’ambre. Les renards platines ambrés ont la coloration brune du renard ambré, mais avec le motif blanc distinct que l’on voit chez les renards platine (visage blanc, flamme, pieds et ventre). À cause du gène platine, la couleur ambrée est diluée, ce qui la rend beaucoup plus pâle qu’un renard ambré. Cela aide à les différencier des renards à marques blanches ambrés, qui, bien que partageant les mêmes motifs blancs sur leur fourrure, gardent la couleur ambrée plus foncée d’origine sans altérer son apparence. Leur nez peut être brun, gris rougeâtre ou brun rougeâtre, et leurs yeux, jaune, brun, ambré ou vert.

Renard platine croisé perlé, renard de brume du soleil

(AaBbppWPw ou AaBBppWPw)

Les renards platines croisés perlés, également connus sous le nom de « renards de brume du soleil », sont le résultat direct de la combinaison d’un renard croisé perlé avec un renard platine. Élever un renard platine, porteur de croisé perlé ou de perle, à un renard croisé perlé maximisera les chances d’obtenir des renardeaux platines croisés perlés. Les renards platines croisés perlés ont les marques blanches de renards platines (pieds blancs, museau blanc, poitrine blanche, ventre blanc et un feu blanc sur le front) avec la coloration d’un renard perlé (gris et orange) mais beaucoup plus pâle en raison du gène de dilution des platines. Leurs yeux sont soit jaunes, verts, gris, bruns et dans certains cas rares, bleus, bi-oculaires ou partiellement colorés, et leur nez, gris, rose ou gris avec des taches roses.

Renard platine doré de Bourgogne

Renard bleu de glace, renard bleu glacier

(AAbbppWPw ou AAbbssWPw)

Les renards bleus de glace, parfois appelés renards bleus glaciers, sont le résultat de la combinaison d’un renard perlé et d’un renard platine. Ils ont les motifs blancs distincts observés chez les renards platines (pieds blancs, museau blanc, éclat blanc sur le visage, ventre blanc et poitrine blanche) combinés à une coloration gris pâle (perle extra-pâle) qui recouvre le reste de leur corps. La coloration gris pâle varie en intensité, parfois très pâle, donnant un aspect presque blanc au renard, et parfois un peu plus clair qu’un renard perlé moyen, ressemblant à des renards platines ou à des renards à marques blanches perlés pâles. Leur nez est gris, gris-rougeâtre ou rose-rougeâtre et leurs yeux, jaunes, bruns, bleus, bi-oculaires, partiellement colorés, gris ou vert.

Renard rouge de glace, renard rouge glacier

Les renards rouges de glace présentent des motifs blancs distincts chez les renards platines (pieds blancs, museau blanc, flamme blanche sur le visage, ventre blanc et poitrine blanche) combinés à un orange/jaune extrêmement clair, ressemblant à la couleur des renards de feu et de glace, qui couvre le reste de leurs corps. L’arrière des oreilles et les poils de garde de la queue sont habituellement gris pâle (perle) et leurs yeux sont soit jaunes, bruns, bleus, biyeux, partiellement colorés, verts ou gris, et leur nez est noir, gris, gris rougeâtre ou rose.

Renard platine cinnamon, renard platine de Bourgogne

(AAbbggWPw)

Les renards platines cinnamons, aussi connus sous le nom de renards platines de Bourgogne, sont le résultat d’une combinaison entre un renard cinnamon et un renard platine porteur du gène cinnamon. Les renards platines cinnamons ont les motifs blancs distincts observés chez les renards platines. Le reste de leur corps est brun clair, un brun rougeâtre riche comme la cannelle, mais de couleur beaucoup plus claire. Leur nez est brun ou brun rougeâtre et leurs yeux sont soit jaunes, bruns, bleus, partiellement colorés, biyeux, orange ou vert.

Mutations croisées

Note : toute couleur solide du renard peut avoir une variation croisée de celui-ci. Les images suivantes montrent les types de renards croisés qui ont été documentés tout au long de l’histoire de l’élevage des fourrures. Les variations de la teinte et de l’intensité de la couleur (claire ou foncée) peuvent varier d’un individu à l’autre au sein de la même mutation de couleur.

Renard croisé perlé

(AaBbpp ou AaBBpp)

Les renards croisés perlés sont le résultat d’une combinaison entre un renard croisé commun et un renard perlé. Le gène perlé dilue les couleurs plus foncées du renard croisé, ce qui se traduit par des renards qui ont le motif croisé distinct, mais plutôt que d’être argenté (noir) et rouge (orange), ils sont gris (perle) où ils seraient habituellement noirs, et orange clair ou jaune où ils seraient habituellement orange ou rouge. Leur nez est gris ou gris rougeâtre, et leurs yeux sont jaunes, verts, bruns ou gris.

Renard croisé ambré, renard croisé beige

(AaBBggpp ou AaBbggpp)

Le renard croisé ambré, parfois aussi appelé renard croisé beige, est le résultat de la combinaison entre un renard croisé porteur d’ambré et un renard ambré. Les renards croisés ambrés peuvent varier en couleur, allant de brun plus foncé, comme la cannelle, à un brun très pâle, mais ils ont tous le motif de croisé distinct. L’orange sur leur fourrure est diluée et apparaît orange pâle ou, à l’occasion, même jaune. Leur nez peut être noir, brun ou brun rougeâtre, les yeux variant de brun à jaune et même vert ou jaune verdâtre.

Renard croisé de feu et de glace

(AaBB ou AaBb + facteur de feu)

Les renards croisés de feu et de glace sont la combinaison d’un renard roux croisé ou d’un renard croisé argenté et d’un renard présentant le gène du facteur de feu (comme un renard de feu et de glace). Le renard croisé de feu et de glace a le même motif de noir trouvé chez les renards croisés (pieds noirs, ventre et poitrine noirs, visage noir, oreilles noires et queue noire) mais le reste du corps, plutôt que d’être orange, est crème (couleur crème du feu et renard glacé). Leur nez est noir alors que leurs yeux peuvent être bruns, jaunes ou noisettes.

Renard croisé à la lueur de neige

Renard croisé cinnamon, renard croisé de Bourgogne

(AaBBgg ou AABbgg)

Les renards croisés cinnamons sont le résultat d’une combinaison entre un renard croisé porteur de cinnamon et un renard cinnamon. On les appelle aussi renards croisés de Bourgogne. Les renards croisés cinnamons ont le motif de croix distinct (côtés plus légers, arrière et front) mais avec la coloration d’un renard cinnamon (brun) sur le reste du corps. Leur nez est brun et leurs yeux sont bruns, orange, jaune ou vert.

Renard croisé champagne, renard croisé rose

Les renards croisés champagne sont le résultat de la combinaison entre un renard croisé porteur de champagne et un renard champagne. Le renard croisé champagne aura le motif de croix distincte, dont la couleur apparaît comme une orange très diluée. Le reste de leur corps est du champagne (beige clair avec des nuances roses) qui peut varier de très léger à une teinte plus foncée, plus ambrée. Ces renards ont un nez rose ou brun rougeâtre jumelé à des yeux bleus.

Autres mutations

D’autres mutations du renard roux qui ont été documentées.

Renard d’or du Dakota, renard saphir au levé du soleil, renard perlé d’or

(Bbpp)

Les renards d’or du Dakota sont le résultat d’une combinaison entre un renard d’or (roux) et un renard perlé. Les renards d’or du Dakota, aussi connus sous le nom de renards saphirs au levé du soleil et de renards perlés d’or, ont une apparence variant de orange pâle à jaune. Quelle que soit leur couleur principale, ils ont tous un trait en commun : leurs pieds, leurs oreilles et leur queue sont gris (couleur perle). Leur nez est noir ou gris, et leurs yeux sont bruns, verts, gris ou jaunes.

Renard d’or d’automne, renard d’or roux, renard d’or ambré

(AABbggpp)

Les renards d’or d’automne, également connus sous le nom de renards d’or ambré, sont le résultat de la combinaison entre un type de renard roux (or, rouge) porteur du gène ambré récessif, avec un renard ambré. Le renard doré d’automne ressemble à n’importe quel renard de type or (fourrure orange pâle, parfois presque jaune) mais ses pieds, sa queue et ses oreilles sont brun clair (couleur ambre). Son nez est brun, brun rougeâtre et parfois noir, tandis que ses yeux peuvent être bruns, jaunes ou verts.

Renard roux cinnamon, renard roux de Bourgogne, renard d’or cinnamon, renard d’or de Bourgogne

(AABbgg)

Les renards roux cinnamons sont le résultat d’une combinaison entre un renard roux porteur de cinnamon et un renard cinnamon. Les renards roux cinnamon, aussi connus sous le nom de renards roux de Bourgogne, de renards d’or cinnamon ou de renards d’or de Bourgogne, ressemblent à un renard roux en raison du fait que la majeure partie de leur corps est la même orange rougeâtre trouvée sur les renards roux ou renards d’or. Cependant, contrairement aux renards roux et dorés, les pieds, les oreilles et la queue du renard roux cinnamon sont riches en brun foncé (coloration cannelle). Ses yeux sont généralement jaunes, verts ou bruns tandis que son nez, brun ou brun rougeâtre.

Renard radium

(AAbbrr)

Mutation éteinte.

Les renards radiums ont fait leur apparition dans une ferme de renards argentés située à Shawano, dans le Wisconsin, en 1935. Fred Eberlein, l’éleveur de fourrures qui a « créé » les renards radiums, a découvert les premiers renardeaux de renards radiums dans une portée de renards argentés, nés de deux renards argentés communs. Les trois renardeaux de renards radiums ont malheureusement été abattus par Eberlein une fois arrivés à maturité, car il pensait que leur apparence albinos était irrégulière par rapport à ses renards argentés, et n’avait aucune valeur. Leurs peaux ont été vendues en privé après s’être vu refuser l’accès au spectacle de fourrures de Madison en raison de leur couleur qui était différente de tout renard argenté généralement montré là.

Un an ou deux plus tard, d’autres renardeaux de renard radium sont apparues à la ferme Eberlein. L’agriculteur a vendu certaines de ces renardeaux à d’autres agriculteurs, Frederick Beck (Thiensville, WI) et les frères Wanless (Viroqua, WI), qui ont commencé à les élever de façon sélective pour maintenir et améliorer la mutation. Les peaux de renard radium sont extrêmement rares, car pas plus de 300 de ces renards ont existé au cours de l’histoire. Beck a affirmé que les renards radiums étaient très difficiles à reproduire, ce qui aurait pu expliquer leur rareté.

Un extrait d’un journal du Wisconsin dans les années 1950, mentionnant brièvement les renards radiums, leur apparence unique et l’histoire derrière leur création et leur développement.

Les renards radiums ont malheureusement disparu pendant le déclin de l’élevage des fourrures dans les années 40. Ils semblaient être complètement blancs, avec des poils de garde gris / argent pâle répartis uniformément sur tout le corps, donnant à certains un aspect gris extrêmement pâle. Leur sous-poil était bleu-noir, de couleur foncée, donnant à ces renards un look très unique.

Exemple : pensez à un chat de la coloration de fumée bleue (poils de garde bleu foncé / noir, mais en dessous, un sous-poil blanc pur – renards radiums où comme cela, mais l’inverse – leurs poils de garde étaient pâles / blancs tandis que leur sous-poil était noir bleuâtre foncé).

Les renards radiums avaient des yeux jaune pâle ou jaune verdâtre. Leur nez était noir, mais pouvait être rose ou noir avec des taches roses.

Texte anglais traduit et adapté du site, merci à eux : https://livingwithfoxes.weebly.com/red-fox-color-mutations.html

La boutique des fans de renards : http://www.fans-de-renards.fr

L’exotique renard marbré

Aussi appelé renard arctique marbré

D’où vient le renard marbré ?

La coloration du renard marbré n’est pas quelque chose qui se produit dans la nature, mais est acquis de l’intervention humaine et les renardeaux sont nés en captivité. Les renards marbrés se produisent sous forme de mutations génétiques, appelées phases de couleur, résultant de la reproduction du renard roux. Leur belle fourrure blanche présente des taches de noir ou de bronzage sur le visage et sur les oreilles. La Fur Commission USA rapporte également qu’un « marbre arctique » est né dans une litière de renard argenté en Norvège en 1945 à la ferme de Sverre Omber.

Ozzie, le renard marbré

Ozzie, sur la photo ci-dessus, a été sauvé par le Black Pine Animal Sanctuary après avoir été laissé sur le porche d’une maison dans l’Indiana sans soins. Il n’avait qu’environ six mois et avait déjà vécu un certain nombre d’endroits différents.

La légalisation des animaux exotiques

Alors que les animaux exotiques sont devenus favoris à la propriété, la recherche et l’éducation sur l’espèce que vous souhaitez acquérir est la toute première étape. Vivre avec un renard et s’en occuper est très différent de posséder un chat ou un chien. Vérifiez d’abord pour déterminer si la possession d’un renard est légal dans votre pays. Nous avons eu des planeurs à sucre pendant un certain nombre d’années, et nous avons découvert qu’il n’est pas légal dans tous les états d’avoir un planeur à sucre vivant dans votre maison. Apprenez les faits sur le renard ou tout animal exotique avant de faire cet achat.

Rechercher et avoir un renard marbré chez soi

Faites vos recherches pour trouver des revendeurs de bonne réputation. Comme c’est le cas pour tous les éleveurs et les marchands, certains d’entre eux ne sont là que pour l’argent, sans égard à l’animal ou à son bien-être. Les renards ne vont pas se développer tout en vivant dans une maison à temps plein. Ce sont des animaux de plein air et ont également besoin d’un environnement extérieur dans lequel se sentir à la maison. Leur durée de vie est généralement de 10 à 15 ans en captivité et ils pèsent entre 6 et 20 livres. Les six premiers mois de la vie d’un renardeau est le moment idéal pour développer la liaison. Les renards ont besoin d’activité et d’attention pour éviter l’ennui, car un renard qui s’ennuie trouvera quelque chose à faire et aura probablement tendance à être plus destructeur. Le régime alimentaire d’un renard peut inclure du bœuf, du gibier, de la volaille, des fruits, des légumes et de la nourriture pour chien. Il faut se préoccuper des autres animaux que vous pourriez avoir. Les chiens et les renards ont tendance à s’entendre très bien, mais les chats et les renards ne sont pas un bon mélange. Lorsque vous ajoutez une autre renardeau à mélanger, il est préférable de surveiller toute activité entre les deux jusqu’à ce que le renardeau vieillisse. La formation sur les litières peut prendre plus de temps avec certains renards que d’autres, mais la persévérance est la clé du succès. À moins que vous ne prévoyiez d’élever votre renard, la stérilisation diminuera une partie de l’odeur découlant de leur marquage. Ils continueront de marquer leur territoire même après la stérilisation.

La feuille de route pour avoir un renard roux

Si vous envisagez un renard comme animal de compagnie, rendez-vous à Sybil’s Den pour la feuille de route de la famille des renards roux (renard argenté, renard marbré, renard vitré, renard perlé) pour commencer le voyage avec de l’information sur les achats, l’environnement, les renardeaux, la formation, la stérilisation, les glandes odorantes, l’alimentation et les reproducteurs.

Avant l’achat d’un renard marbré

Parlez à d’autres qui ont ou ont eu un renard comme animal de compagnie pour déterminer ce qui est réellement nécessaire pour prendre soin de l’une de ces créatures étonnantes. Entendre quelqu’un qui a vécu cette vie, vous aidera à décider si vous êtes prêt pour cette nouvelle expérience.

Texte anglais traduit et adapté du site, merci à eux : http://funfactualweirdbreathtaking.blogspot.com/2015/02/the-exotic-arctic-marble-fox.html

La boutique des fans de renards : http://www.fans-de-renards.fr

Faits sur le renard argenté : animaux d’Amérique du Nord

Bien qu’ils soient exactement les mêmes espèces que le renard roux, ces renards particuliers sont distincts par leur fourrure argentée et noire.

Malgré leurs différences de nom, les renards argentés sont tout simplement des renards roux aux couleurs différentes de leurs manteaux.

Description physique du renard argenté

Bien qu’il soit un fait que peu de gens sont au courant, le renard argenté est en fait exactement la même espèce que le renard roux, Vulpes Vulpes. Il tire son nom de sa coloration de fourrure, qui va de l’argent gras à presque complètement noir. Comme les renards roux, les yeux des renards argentés prennent aussi une couleur jaune doré à mesure qu’ils mûrissent. Le poids et la longueur de ces renards peuvent varier considérablement selon leur emplacement géographique respectif. En moyenne, à l’âge adulte, ils pèsent de 5 à 7 kilogrammes, et leur longueur de la tête à la queue peut atteindre jusqu’à 1 mètre de long. Le renard argenté fait partie de la famille des canidé, ce qui en fait un proche parent des chiens et des loups.

Alimentation du renard argenté

Bien qu’il soit sous l’ordre : carnivore, cela peut être trompeur en termes de leurs habitudes alimentaires. En fait, les renards sont omnivores, c’est-à-dire qu’ils mangent à la fois de la viande (y compris des carcasses fraîches et du carrion) et des aliments végétaux. Leur alimentation se compose principalement de rongeurs, lapins, insectes, oiseaux, baies, et d’autres plantes, selon l’emplacement. Quand ils ont une abondance de nourriture, ils vont stocker leur nourriture dans des caches et les garder pour les temps plus difficiles. Les habitudes alimentaires des renards et la souplesse de leur régime alimentaire expliquent en partie le succès des renards dans différentes régions du monde. Les renards peuvent avoir des problèmes avec les humains lorsqu’ils se croisent, car les renards n’ont aucune difficulté à se frayer un chemin à travers les clôtures pour atteindre le bétail. En milieu urbain, on peut les voir fouiller dans les poubelles ou même manger des aliments pour animaux de compagnie qui ont été laissés à l’extérieur.

Habitat et répartition du renard argenté

Le renard argenté, avec le renard roux, sont membres des espèces les plus dispersées de l’ordre : carnivore dans le monde. Leur diaspora traverse l’Amérique du Nord, l’Europe, l’Asie et même l’Australie. Les renards se sont révélés très polyvalents, ont trouvé des moyens de survivre dans tous les types d’environnement et sont même considérés comme des ravageurs dans certaines parties du monde. Une partie de l’expansion de leur territoire est due aux introductions humaines, ce qui leur a permis de participer à des chasses au renard dans de nouvelles régions. Une autre raison est due à l’extermination de leurs concurrents prédateurs. Bien qu’ils soient considérés comme une espèce de « moindre préoccupation » par la Liste rouge de l’UICN, ils souffrent de pertes d’habitat et d’exploitation par l’élevage de la fourrure et le commerce de la fourrure. Ce dernier est surtout destiné aux renards argentés, dont les peaux sont très prisées pour leur coloration unique.

Comportement du renard argenté

Les renards argentés sont pour la plupart des animaux solitaires, et sont semi-territoriaux. Dans leurs territoires revendiqués se trouvent leurs tanières et leurs caches alimentaires. Contrairement à leurs autres parents canins, les renards ne peuvent pas produire des aboyements et des hurlements comme le font les chiens et les loups. Au lieu de cela, ils peuvent produire un large éventail de sons uniques, y compris un cri d’avertissement aigu, des « cris » et des Snuffles, bien que leur bruit le plus distinct soit un « gekker », et cela ressemble à un rire. Les renards gekker quand ils sont excités ou nerveux, de sorte qu’ils peuvent gekker pendant le jeu ou quand ils défendent leur territoire contre les intrus. Pendant l’hiver, les renards utilisent leur queue comme couverture pour se garder au chaud.

Reproduction du renard argenté

En raison de leur vaste étendue géographique, la saison d’accouplement du renard argenté varie considérablement. Les renards peuvent s’accoupler avec plusieurs mâles, mais à la fin, elle formera une paire monogame avec un seul choix ultime. Ils ne se reproduisent qu’une fois par an, et leur période de gestation dure un peu moins de 2 mois. Le nombre de renardeaux peut varier considérablement, mais la moyenne est de 5 renardeaux par portée. Les renardeaux n’ouvrent les yeux que deux semaines après leur naissance, et il leur faudra jusqu’à cinq semaines pour quitter leur tanière. L’unité familiale restera unie jusqu’à l’automne, et lorsque les renardeaux arriveront à maturité à 10 mois, ils partiront pour trouver leur propre territoire.

Texte anglais traduit et adapté du site, merci à eux : https://www.worldatlas.com/articles/silver-fox-facts-animals-of-north-america.html

La boutique des fans de renards : http://www.fans-de-renards.fr